En images : le collectif "Noire n'est pas mon métier" à l'honneur sur les marches de Cannes (jour 9)

L'actrice française Aïssa Maïga a monté les marches avec plusieurs actrices noires à l'occasion de la sortie d'un recueil de témoignages, "Noire n'est pas mon métier", qui dénonce un racisme latent dans le cinéma français.

Les actrices auteures de "Noire n'est pas mon métier" posent au sommet des marches du Palais des Festivals. Leur objectif : interpeller le grand public sur les clichés sexistes et racistes dans le cinéma français.

L'actrice américaine Milla Jovovich pose sur le tapis rouge avant la première du film coréen "Burning", présenté en compétition officielle de ce 71e Festival de Cannes.

La Toya Jackson, la sœur aînée de Michael et Janet, monte les marches pour assister à la première de "Burning".

La danseuse américaine Mette Towley, révélée par sa chorégraphie endiablée dans le dernier clip de Rihanna et Pharrell Williams.

L'homme politique franco-allemand Daniel Cohn-Bendit se prépare à monter les marches avec son camarade de Mai 68, Romain Goupil, et sa femme Ingrid Apel.

Une festivalière monte les marches du Palais des Festivals sous une pluie battante.

Le réalisateur sud-coréen Lee Chang-dong, à droite, et son équipe posent au sommet des marches avant la projection de "Burning".

Le cinéaste italien Roberto Benigni, très populaire sur la Croisette, a monté les marches pour assister à la première de "Dogman". Ce film italien est en lice pour la Palme d'Or.

L'équipe du film brésilien "Les Morts et les autres", présenté dans la section parallèle Un Certain Regard, a posé avec des pancartes dénonçant un "génocide" des populations indigènes au Brésil.

Le réalisateur italien Matteo Garrone se prépare à monter les marches avec ses acteurs avant la projection de son film "Dogman".

La mannequin hongroise Barbara Palvin pose sur le tapis rouge avant la première de "Burning".