Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

LES DOSSIERS DE FRANCE 24

Retrouvez tous nos reportages de fond avec les dossiers spéciaux de la rédaction

Karachi : une affaire d'État

Le 8 mai 2002, à Karachi au Pakistan, un attentat tue 14 personnes, dont 11 Français. En 2009, l’enquête s’oriente vers une piste liée à des commissions et rétrocommissions entre la France et le Pakistan, dans le cadre d’une vente d’armement. Certaines pourraient avoir servi à financer la campagne présidentielle d’Édouard Balladur en 1995.

En savoir plus

Dix ans après l'invasion de l'Irak

Le 20 mars 2003, George W. Bush lance 500 chars et 170 000 hommes à la conquête de l’Irak. L’opération "Shock and Awe" ("choc et effroi") ne rencontre guère de résistance. Le 9 avril 2003, l’armée américaine conquiert Bagdad et le régime baasiste qui gouvernait l’Irak depuis 1968 tombe. Saddam Hussein est capturé le 13 décembre 2003.
Dès le mois de mai 2003, les États-Unis mettent en place une administration provisoire et entreprennent la "débaasification" de l’Irak. L’armée irakienne est dissoute mais d’anciens membres des forces armées fidèles à Saddam Hussein entrent en guérilla.
De Najaf à Falloujah, de Sadr-City à Bassorah, l’insurrection contre l’occupation américaine mais aussi une sanglante guerre civile entre sunnites et chiites déchirent le pays. Selon l’ONG Iraq Body Count, 122 000 civils irakiens ont perdu la vie en 10 ans de conflit. Et quelque 4 488 soldats américains sont morts en Irak, ce qui en fait la guerre la plus meurtrière menée par les États-Unis depuis le Vietnam.

En savoir plus

Le gouvernement sous le choc Cahuzac

Dévoilés sur son blog, les aveux de Jérôme Cahuzac sur la détention d'un compte en Suisse depuis 20 ans, puis l'annonce de sa mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale ont eu l'effet, pour la classe politique, d'un tremblement de terre.
En état de choc, l’Élysée et le gouvernement Ayrault tentent depuis de sauver un projet politique, celui de la "République irréprochable". La tache parait immense : rétablir la confiance des Français en leurs élus, rendre morale et transparente une vie politique que les affaires successives ont terni.
Car avant le scandale Cahuzac, l’affaire Bettencourt a déjà secoué durablement la classe politique, éclaboussant l’ancien président Nicolas Sarkozy, mis en examen une semaine plus tôt que Jérôme Cahuzac, et provoquant, sous le précédent quinquennat, la démission d’un autre ministre du Budget, Éric Woerth.
Enfin, avec cette affaire, le site d’information Mediapart et son fondateur Edwy Plenel ont remporté le bras de fer qui les opposait à une partie de la classe politique, de droite comme de gauche, ainsi qu'à certains médias de l’Hexagone.

En savoir plus

BNP Paribas Masters 2013

Le BNP Paribas Masters débute lundi 28 octobre au palais omnisports de Paris-Bercy. Au programme : Nadal, Djokovic, Federer, Tsonga, Monfils, Gasquet… Qui succèdera à l’Espagnol David Ferrer, vainqueur l’an dernier ? Réponse dimanche 3 novembre.

En savoir plus