Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

Economie

En images : à l'E3, les professionnels sortent le grand jeu

© Sebastian Seibt

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 12/06/2013

Le salon de l'E3 qui se veut, chaque année, le reflet des tendances du jeu vidéo est surtout l'occasion pour tous les éditeurs de faire la promotion de leurs productions. Et ils n'ont pas peur des excès. Illustration en images.

Avec plus de 250 000 visiteurs, le salon du jeu vidéo E3 de Los Angeles est la référence pour les professionnels du secteur. Une occasion unique pour chacun de se montrer et de vanter ses propres jeux. 

Encore faut-il parvenir à attirer l'attention d'un public constamment sollicité. D'où une débauche de moyens et des idées souvent excessives, parfois malines, pour réussir à sortir du lot. Petit tour en images de ce grand show à l'américaine.

Première publication : 12/06/2013

  • JEUX VIDÉO - E3

    Nouvelles consoles : "Créer un jeu vidéo peut mobiliser jusqu'à 700 personnes"

    En savoir plus

  • JEUX VIDÉO

    À l’E3, la PS4 remporte une bataille mais pas la guerre contre la Xbox One

    En savoir plus

  • JEUX VIDÉO

    Xbox One, PS4 et Ubisoft... avalanche de nouveautés à l'E3 de Los Angeles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)