Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

EUROPE

Législatives allemandes : Merkel toujours en tête selon le dernier sondage

© AFP

Vidéo par Natalia Gallois

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/09/2013

À moins de 24 heures du scrutin, le tout dernier sondage paru indique que la coalition formée par Angela Merkel et ses alliés l'emporteraient tout juste sur l'opposition.

Dernière ligne droite pour les candidats aux législatives allemandes. Selon le tout dernier sondage paru avant le scrutin de dimanche, la coalition d’Angela Merkel composée des conservateurs et des libéraux obtiendrait une très courte avance aux élections.

D'après cette enquête réalisée par l'institut de sondage Emnid à paraître dimanche dans l'hebdomadaire Bild am Sonntag, les conservateurs d'Angela Merkel (CDU et le parti frère bavarois CSU) obtiendraient 39% et le parti libéral FDP 6%.

Les sociaux-démocrates sont crédités de 26% et leurs alliés traditionnels de 9%. La gauche radicale Die Linke obtiendrait quant à elle 9%. Et avec ses 4%, le parti anti-euro, Alternative für Deutschland (AfD), ne passerait pas le seuil nécessaire des 5% pour être représenté au Bundestag.

En additionnant les voix, la coalition actuelle de Merkel (conservateurs et libéraux) obtiendrait 45%, donc un point d'avance sur l'opposition (SPD, Verts et la gauche radicale), créditée de 44%. Le SPD a toutefois exclu un gouvernement avec la gauche radicale.

Victoire d’Angela Merkel encore "incertaine"

Malgré ces chiffres encourageants pour la chancelière sortante, les jeux ne sont pas faits. "Même avec cette courte avance, la reconduite de cette coalition reste incertaine", a indiqué Gero Neugebauer, politologue de l'Université Libre de Berlin, arguant du système électoral complexe allemand alliant scrutin uninominal direct à un tour et scrutin proportionnel.

Même son de cloche du côté du patron de l’institut Emnid, Klaus-Peter Schöppner. "Le suspens persiste jusqu'à la fin. La course reste serrée entre les partis au pouvoir et ceux de l'opposition", a-t-il déclaré à Bild am Sonntag.

Dans deux sondages parus vendredi, la reconduction de la coalition conservatrice-libérale de Merkel paraissait également incertaine : elle obtenait aussi 45% des voix.

Depuis plusieurs jours, le scénario le plus fréquemment évoqué dans les journaux est celui d'une grande coalition entre les conservateurs de Merkel et les sociaux-démocrates.

Le sondage d'Emnid a été réalisé auprès de 2 047 personnes entre samedi dernier et vendredi après-midi, précise Bild am Sonntag, dans son communiqué avant parution.

Quelque 61,8 millions d'électeurs sont appelés dimanche en Allemagne à élire les 598 députés du 18ème Bundestag, qui désigneront ensuite le/la chancelier/e.

Avec dépêches

Première publication : 21/09/2013

  • ALLEMAGNE

    "Lampedusa à Berlin" : un camp de réfugiés au cœur de la capitale allemande

    En savoir plus

  • LÉGISLATIVES ALLEMANDES

    "Miracle économique" en Allemagne : quand les jeunes penchent à droite

    En savoir plus

  • LÉGISLATIVES ALLEMANDES

    À Berlin, les "prolos" de Kreuzberg organisent la résistance anti-Merkel

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)