Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claude Rich, un comédien unique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

50 Cent, rencontre avec un rappeur hors norme

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le bistrot, une tradition française qui se perd

En savoir plus

FOCUS

Irak : à Mossoul, le long chemin de la reconstruction

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mépris de Donald Trump envers l'État de droit"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE poursuit sa politique monétaire accommodante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron : la fin de l'état de grâce ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Football : la Coupe d'Afrique des nations fait sa révolution

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump : 6 mois à la Maison Blanche

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 17/12/2013

Reportage : mémoires d’un barbouze de la Françafrique

© FRANCE 24

Robert Dulas est un barbouze qui a passé 40 ans en Afrique comme expert du renseignement. FRANCE 24 a rencontré cet agent secret qui s’apprête à publier ses mémoires. Portrait d’un homme de l’ombre.

Robert Dulas n’aime pas trop le terme de barbouze qui lui colle à la peau. "Un barbouze est quelqu’un qui agit uniquement dans un intérêt financier, quelle que soit la cause, sans état d’âme, sans se poser de questions, moi je m’en pose", explique l’agent secret français à FRANCE 24.

"Rob", comme il se fait appeler, est un expert du renseignement qui a vadrouillé durant 40 années en Afrique. Aujourd’hui âgé de 65 ans, il s’apprête à livrer ses mémoires dans un ouvrage sur "la nouvelle Françafrique".

Robert Dulas connaissait le positionnement des otages d’Arlit

De son discret passé, Robert Dulas ne veut retenir que les causes qui lui ont été chères comme celle des Touareg du MNLA, le Mouvement national de libération de l'Azawad du Nord-Mali.

En décembre 2012, juste avant l’intervention française au Mali, c’est lui qui organise la venue des indépendantistes touaregs à Paris. "J’ai réussi à les faire recevoir à l’Assemblée nationale, au Sénat, […] et au ministère de la Défense, raconte-il. Ils ont révélé au ministre de la Défense […] où se cachaient les membres d’Al-Qaïda. Ces points ont été explosés par les Français dans les semaines qui ont suivi". Amer, il regrette aujourd’hui le peu d’intérêt que l’État français réserve à ces Maliens.

Il raconte aussi qu’il aurait approché, en 2010, Ag Bakabo, l’homme soupçonné d’avoir tué les deux journalistes français de RFI, le 2 novembre dernier au Mali. D'après la fiche qu'il avait dressée de l'individu à l'époque, "il ne s'agissait pas d'un djihadiste mais d'un simple opportuniste". Et d'ajouter, "Al-Qaïda a revendiqué l'enlèvement mais l'organisation terroriste n'a pas téléguidé le rapt".

"L'État français a freiné la libération des otages d'Arlit"

Il prétend enfin avoir fourni tous les renseignements nécessaires à la libération des quatre otages français d’Arlit, en octobre dernier. Selon lui, la Secopex, société militaire privée pour laquelle il travaille, aurait pu les faire libérer rapidement et à moindre coup. Mais les services du renseignement français l’auraient systématiquement écarté du dossier. "On avait les positions géostratégiques des ravisseurs. Toutes les informations ont été transmises [à l’État français], elles n’ont jamais été suivies des faits. Pourquoi a-t-on freiné leur libération ? Est-ce qu’il y a derrière des intérêts financiers ?" Autant de questions que l’agent secret à la retraite ne cesse de se poser.

Par FRANCE 24

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/07/2017 Irak

Irak : à Mossoul, le long chemin de la reconstruction

Pour les officiels de l'armée irakienne, la bataille de Mossoul est terminée : les dernières poches sous contrôle du groupe État islamique (EI) ont été reprises. Mais, bien que...

En savoir plus

20/07/2017 Afrique

Afrique du Sud : les abandons de bébés en hausse, les adoptions en baisse

En Afrique du Sud, plus de 3 800 bébés sont abandonnés tous les ans. Un chiffre qui ne fait qu'augmenter, tandis que les adoptions sont de plus en plus difficiles à finaliser. Le...

En savoir plus

19/07/2017 Migrants

Crise migratoire : en Italie, de plus en plus de mineurs à prendre en charge

L'Italie est le pays d'Europe qui subit la plus grande pression migratoire. Depuis janvier, plus de 85 000 migrants ont débarqué sur ses côtes, un chiffre en hausse de 20 % par...

En savoir plus

18/07/2017 Ukraine

Ukraine : l'agent "Kateryna" devenue icône de la lutte anticorruption

"Stop à la corruption" : c'était LA promesse du gouvernement pro-européen qui fut nommé après la révolution ukrainienne de 2014. Depuis, l'Ukraine a réussi à se doter d'un bureau...

En savoir plus

17/07/2017 Iran

Iran : le bilan reste mitigé, deux ans après l'accord sur le nucléaire

En Iran, en 2015, la population était descendue en masse dans les rues pour fêter la levée à venir des sanctions. Mais deux ans plus tard, le bilan est mitigé. Certaines...

En savoir plus