Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Huppert et Depardieu dans "Valley of love"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'Irlande prête à dire "Oui" au mariage gay ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise au Burundi : Explosion de grenades à Bujumbura

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les 1001 vies d'Abderrahmane Sissako

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Organisation de l'État Islamique, Ramadi, Palmyre, les jihadistes consolident leur position

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La croissance verte : une chance pour les entreprises ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les coulisses de la gastronomie française

En savoir plus

#ActuElles

Les Méditerranéennes en mouvement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Huppert, Gérard Depardieu et "Le Petit Prince" sur la Croisette!

En savoir plus

Tous les matins, nous vous proposons un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays. Du lundi au vendredi, à 7h45.

FOCUS

FOCUS

Dernière modification : 12/06/2014

Vidéo : au Nigeria, l’éducation des jeunes filles envers et contre tout

Au Nigeria, de jeunes musulmanes bravent l’insécurité et continuent de fréquenter des écoles laïques, malgré les attaques régulières des islamistes de Boko Haram, qui ont déclaré la guerre à toute forme d’éducation non-religieuse.

Au Nigeria, en dépit de la menace exercée par Boko Haram, certaines jeunes musulmanes bénéficient d’une éducation à l’occidentale, comme dans l'école primaire Suleiman Lawal Tanko Memorial. Dans l’enceinte de cet établissement laïc, les jeunes filles âgées de 11 à 14 ans peuvent librement avouer qu’elles rêvent de devenir professeur ou médecin. "Nous parlons d'estime de soi, de compétences professionnelles. Mais aussi du sida, de la manière de s'habiller, de s'exprimer en public sans être timide", explique l’institutrice, Gloria Micademus.

Si en cinq ans, le nombre d’inscriptions a triplé dans l’école, beaucoup de filles restent par ailleurs à l’écart du système scolaire. "Dans mon ancienne école, beaucoup de filles n'allaient en cours qu'une ou deux fois par semaine", raconte Hajara Abubakar, une élève du Suleiman Lawal Tanko Memorial. "Parfois je leur disais : 'C'est important l'école, pourquoi vous séchez?' Je n'avais pas de réponse. Et ça m'énervait !."

En guise de réponse, les parents des enfants qui ne sont pas scolarisés évoquent, eux, la pauvreté, le manque de perspectives ou encore la place des femmes au foyer. À ces motifs s’ajoute désormais la peur de Boko Haram, qui a récemment multiplié les attaques dans les établissements.

Ne pas se décourager

Kilkisu Tafauki, membre du conseil d'administration de l'école Suleiman Lawal Tanko Memorial, constate cette inquiétude grandissante : "Bien sûr que les parents sont inquiets ! Ils nous disent : 'Regardez ce que Boko Haram a fait ! Ils kidnappent et tuent des enfants à l'école !' Qu'est-ce qu'on peut faire ? Simplement leur dire de rester calme et les encourager à continuer d’envoyer leurs enfants à l'école", estime-t-il.

Les islamistes de Boko Haram, dont le nom signifie "l'éducation occidentale est impure", ont déclaré la guerre aux écoles non islamiques, jurant de les brûler et de tuer leurs professeurs. Le 14 avril, ils ont enlevé plus de 200 lycéennes dans le nord-est du pays. Un coup dur pour les militants de l'éducation pour tous, tel que Kato Adams Almadhu. Mais l'homme ne s'avoue pas vaincu.

"L'éducation est inestimable à nos yeux, explique-t-il. Nous pensons que, grâce à elle, les Hommes pourront avoir accès au développement. Peu importe ce que disent ces gens. Leurs menaces ne nous découragent pas !"

Au Nigeria, environ six millions de filles âgées de moins de 13 ans ne sont pas scolarisées dans une école laïque.

 

Par FRANCE 24

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/05/2015 Irlande

Les Irlandais aux urnes pour l'ouverture du mariage aux homosexuels

En Irlande, jour de référendum pour l'ouverture du mariage aux personnes de même sexe, on ne parle pas de mariage gay mais plutôt d'égalité des droits entre les couples. Reportage.

En savoir plus

21/05/2015 Jérusalem

La mère d’une victime de Merah emmène 17 ados au Proche-Orient

Latifa Ibn Ziaten, mère d'une des victimes de Mohamed Merah, sillonne la France depuis 2011 pour prêcher la tolérance. Trois mois après les attentats de Paris, elle a emmené 17...

En savoir plus

20/05/2015 Militaire

Martinique : le Régiment du service militaire adapté, un modèle d'insertion

Le Régiment du service militaire adapté (RSMA) a été créé il y a près de 50 ans en Martinique, avec pour objectif de remettre dans le droit chemin les jeunes en grande...

En savoir plus

19/05/2015 Tunisie

Tunisie : la colère des oubliés de la révolution

En Tunisie, même si les médias en parlent peu, la contestation est toujours présente dans certaines régions, notamment celles de l'intérieur, qui se sentent délaissées, au profit...

En savoir plus

18/05/2015 Japon

Le renouveau militaire du Japon

L’événement coïncide avec le vote de lois visant à renforcer le rôle de l’armée japonaise à l’étranger, notamment pour permettre d’apporter un soutien logistique et militaire à...

En savoir plus