Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Mode masculine été 2017 part 1

En savoir plus

#ActuElles

Femmes artistes : sortir des oubliettes de l'Histoire

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Quatuor Modigliani : quatre garçons dans les cordes

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Loi travail : le récit d'un revirement

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : atteints d'une hépatite C, des Occidentaux partent se faire soigner en Inde

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Guerre civile au Guatemala : une justice impossible ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Économie britannique : George Osborne tente de rassurer

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En fait, on ne voulait pas vraiment dire 'partir'"

En savoir plus

Communiqué de Presse

FRANCE 24 disponible en Ohio sur Massillon Cable TV

Dernière modification : 18/06/2013

Grâce à un nouvel accord de distribution avec l’opérateur MASSILLON CABLE TV (MCTV), FRANCE 24 renforce sa présence dans l’Etat de l’Ohio aux Etats-Unis.

 La chaîne en anglais est disponible dans l’offre basique de l’opérateur (canal 185), tandis que la version francophone sera accessible très prochainement « à-la-carte » pour un montant de 5 dollars par mois (3,75 € - canal 188).


Le bouquet MCTV est accessible dans les comtés de Stark et de Wayne situés au nord-est de l’Etat, et compte aujourd’hui près de 40 000 abonnés.


Dans les Etats de l’Ohio et du Michigan, FRANCE 24 est également diffusée en anglais 24h/24 7j/7 dans l’offre basique de l’opérateur Buckeye CableSystem (chaîne 265).
FRANCE 24 est accessible aux Etats-Unis :
- En français et en anglais sur DishWorld (chaînes 9862 et 9864) sur l’ensemble du territoire.
- En anglais, sur Time Warner Cable dans la région métropolitaine de New York ( chaîne 501).
- En anglais, sur RCN, Comcast, Cox ou FiOS TV à Washington D.C.
- En anglais sur RCN, à Chicago, New York, Philadelphie et Boston.

Pour plus d'informations: http://f24.my/UFBJ2a

Première publication : 18/06/2013

COMMENTAIRE(S)