Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Visite de Donald Trump au Royaume-Uni : nouveau coup de théâtre

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Donald Trump : le Président qui divise l'Europe?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

L'amour à la française, mythe ou réalité ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani en danseuse de break, un nouveau défi relevé

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Portugal : l'eucalyptus met le feu aux poudres

En savoir plus

FOCUS

Syrie : à Idleb, se reconstruire grâce au sport

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron au Congrès à Versailles : l'État-providence est-il obsolète ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : une séparation en douceur est-elle encore possible ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts à Essaouira

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Rendez-vous à Bruxelles pour un débat entre eurodéputés et acteurs de la société civile, suivi d’un entretien avec une personnalité européenne de premier plan. Le samedi, à 12h10.

Dernière modification : 09/07/2018

Daniel Cohn-Bendit : "Les institutions allemandes se grippent "

© Capture d'écran France 24

Franco-allemand, ex-eurodéputé vert, Daniel Cohn-Bendit nous livre son analyse face à la montée des populismes en Europe. Si selon lui, les pays qui composent l’Union sont en train de se replier sur eux-mêmes en raison de la crise des migrants, rendant la situation très compliquée pour ces derniers, tout le monde a besoin d’elle. De fait, ni les Italiens, ni les Hongrois et même les Polonais ne souhaitent en sortir, notamment parce qu'elle fait contrepoids à la Chine et aux États-Unis.

Daniel Cohn-Bendit considère que la chancelière Angela Merkel est capable de "fulgurances" là où on ne l’attendait pas, comme lorsqu'elle a décrété l'arrêt du nucléaire après la catastrophe de Fukushima au Japon, ou avec sa politique sur les réfugiés. En revanche, elle n’est pas capable selon lui d'assumer jusqu'au bout les conséquences de ses choix politiques.

Enfin, après le conflit gouvernemental en Allemagne, il estime que les institutions allemandes se grippent, alors qu’on les croyait solides, à cause du schisme de la démocratie chrétienne.

Une émission présentée par Caroline de Camaret

Production : Isabelle Romero, Roxane Runel et Anaïs Guérard

Par Caroline DE CAMARET

Les archives

09/07/2018 Caroline DE CAMARET

Fausses informations : l'Europe doit-elle légiférer ?

Brexit, référendum catalan ou plus récemment élections italiennes : un déferlement de fausses informations a accompagné les derniers rendez-vous politiques. Canular, pastiches,...

En savoir plus

02/07/2018 Caroline DE CAMARET

Souffrance animale : l'Europe doit-elle y regarder du plus près ?

L'Europe est engagée dans la lutte contre la souffrance animale et a produit plusieurs directives sur le sujet. Pourtant, entre batteries de poules hors sol et mauvaises...

En savoir plus

02/07/2018 Caroline DE CAMARET

Georges Katrougalos : "Il ne s’agit pas d’une crise migratoire, mais d’une crise politique"

En marge du denier Conseil européen, Caroline de Camaret et Dominique Baillard ont reçu Georges Katrougalos, ministre grec des Affaires européennes. Alors que le dossier...

En savoir plus

25/06/2018 Caroline DE CAMARET

Migrations : les 28 à hue et à dia

À l'approche du Conseil européen des 28 et 29 juin, les migrations dominent un débat européen qui se traduit en crise politique dans bon nombre de pays, mais aussi entre les...

En savoir plus