Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 29/04/2014

USA : le web témoigne des dégâts provoqués par les tornades

Au sommaire de cette édition : le web témoigne des dégâts causés par des tornades dans l’Arkansas et l’Oklahoma ; aux Etats-Unis, les propos du propriétaire d’une équipe de basket provoquent la polémique ; et des drones jouent de la musique.


USA : LE WEB TÉMOIGNE DES DÉGÂTS PROVOQUÉS PAR LES TORNADES

Des quartiers d’habitation presque entièrement rayés de la carte avec des maisons complètement détruites, des voitures retournées et des arbres déracinés… ces images spectaculaires illustrent la violence de la tornade meurtrière qui s’est abattue dimanche soir sur la ville de Mayflower dans l’Arkansas. Une vidéo réalisée grâce à un drone par le photojournaliste Brian Emfinger qui a largement circulé sur la Toile depuis sa mise en ligne et qui permet de se faire une idée de l’ampleur des dégâts provoqués sur place.

Des dégâts très importants et ils sont nombreux à en témoigner en photos sur les réseaux sociaux. Des clichés qui montrent des scènes de désolation dans l’Arkansas mais aussi dans l’Etat voisin de l’Oklahoma également touché par plusieurs tornades dans la nuit de dimanche à lundi.

Une situation qui a ému une grande partie des internautes américains qui multiplie les messages de soutien aux sinistrés. Des posts publiés sur Twitter et généralement accompagnés des hashtags #PrayForArkansas ou #PrayForOklahoma pour inciter les citoyens du pays à avoir une pensée pour ceux qui ont tout perdu dans ces intempéries.

Des victimes des tornades qui sont, elles, invitées à consulter le site et le compte Twitter de la Croix Rouge pour obtenir des informations utiles comme l’emplacement de centres d’hébergement d’urgence ouverts à proximité de chez eux. Et l’organisation a également mis en place une page web permettant aux sinistrés de donner de leurs nouvelles à leurs proches. Une initiative destinée à rassurer les familles des habitants de l’Arkansas et de l’Oklahoma qui sont actuellement difficilement joignables par téléphone à cause des dégâts provoqués par les tempêtes.
 

NBA : POLÉMIQUE APRÈS LES PROPOS DU PROPRIÉTAIRE DES CLIPPERS

« Tu ne dois pas t’afficher avec des noirs ». Ces propos racistes qui auraient été tenus par le propriétaire des Los Angeles Clippers, secouent le milieu du basket américain depuis quelques jours. Un scandale révélé par le site TMZ qui a diffusé vendredi un enregistrement d’une conversation entre Donald Sterling et sa petite amie après que celle-ci a publié une photo où elle pose en compagnie de l’ancienne star des parquets Magic Johnson sur son compte Instagram.

Visé par ces déclarations, l’ex-joueur des Lakers a été l'un des premiers à réagir sur Twitter. Magic Johnson assure ainsi qu’il n’assistera plus aux matchs des Clippers tant que Donald Sterling en sera le propriétaire, estimant que cette affaire déshonore la NBA.

Dans son sillage, plusieurs autres basketteurs sont à leur tour montés au créneau pour dénoncer le racisme de Sterling, affirmant au passage qu’ils ne pourraient jamais jouer dans son équipe. Un mouvement d’indignation auquel l’un des joueurs des Clippers, DeAndre Jordan, a aussi tenu à participer en publiant simplement un carré noir sur son compte Instagram.

Et alors que la NBA a diligenté une enquête à ce sujet, les détracteurs du dirigeant réclament désormais son départ du club en se servant du hashtag #SterlingMustGo sur Twitter. Des utilisateurs des réseaux sociaux qui soulignent que Sterling n’en est pas à sa première controverse, ce dernier ayant déjà fait face à des accusations de discrimination par le passé. Des dérapages qui nécessitent d’être sévèrement réprimandés estiment de nombreux internautes, qui attendent donc une décision exemplaire de la part de la ligue nord-américaine de basket dans cette affaire.
 

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

#BringBackOurGirls est le hashtag dont se servent les internautes nigérians qui se mobilisent sur Twitter pour la libération de plus de 200 lycéennes kidnappées par Boko Haram le 15 avril dernier. Une campagne qui vise à faire pression sur les autorités du pays, accusées d’immobilisme dans cette affaire. Des utilisateurs du réseau social qui font également circuler une pétition en ligne afin d’exiger l’intervention de la communauté internationale pour que ces jeunes filles soient relâchées et puissent retrouver leurs familles au plus vite.
 

LE RATÉ DU JOUR

En postant la semaine dernière sur son compte Instagram ce cliché du sanctuaire Yasukuni situé à Tokyo au Japon, le jeune chanteur canadien Justin Bieber a provoqué une vive polémique sur la Toile. De nombreux utilisateurs chinois et sud-coréens des réseaux sociaux n’ont en effet pas tardé à l’accuser de faire la promotion d’un lieu de culte érigé à la gloire du passé colonialiste du Japon. Des critiques qui ont finalement poussé la pop-star à présenter ses excuses à ceux qu’il aurait pu offenser et à retirer le fameux cliché du site de partage.
 

PRÉDIRE LE SUCCÈS D’UNE PHOTO SUR INSTAGRAM

Peut-on prédire le succès qu’aura une photo postée sur le site de partage Instagram ? C’est à cette question qu’a tenté de répondre Aditya Khosla, un étudiant du Massachusetts Institute of Technology. Pour cela, le jeune homme a étudié les objets et les couleurs apparaissant sur plus de deux millions de clichés trouvés en ligne et en a conclu que ce sont les images de minijupes, de soutien-gorges ou encore de revolvers qui sont les plus plébiscitées sur la Toile. A l’inverse, mieux vaut éviter de publier des photos de voiturettes de golf ou de radiateurs pour ne pas faire un flop auprès des internautes.
 

VIDÉO DU JOUR

Des drones qui jouent de divers instruments de musique comme des cloches, des percussions ou encore des claviers pour interpréter de douces mélodies… c’est la surprenante scène à laquelle pourront assister les internautes en visionnant cette vidéo réalisée par la société Kmel Robotics. Un clip baptisé « Flying Robot Rockstars » à retrouver dans son intégralité sur YouTube.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/09/2014 Réseaux sociaux

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

Le Brésil est secoué par de puissants mouvements sociaux depuis un an. Son économie tourne au ralenti avec une croissance quasi nulle. C’est dans ce contexte que se déroule la...

En savoir plus

22/09/2014 guerre

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

Au sommaire de cette édition : en Ukraine, des activistes appellent à participer au « Blood Bucket Challenge »; des musulmans britanniques dénoncent les actions de l’organisation...

En savoir plus

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus