Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise des migrants, l'Europe peine à trouver des solutions viables

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat déjoué du Thalys, la sécurité dans les transports au coeur du débat

En savoir plus

TECH 24

Eau High-tech

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

L'Assemblée Nationale, cœur de la démocratie française

En savoir plus

#ActuElles

L'organisation de l'État islamique et sa "théologie du viol"

En savoir plus

FOCUS

Nouvelle-Orléans : dix ans après le cyclone Katrina, le traumatisme demeure

En savoir plus

REPORTERS

Avec les soldats de l'opération Barkhane, au cœur de la lutte anti-terroriste au Sahel

En savoir plus

BILLET RETOUR

Proche-Orient : Jénine, la renaissance fragile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au "déluge des migrants"

En savoir plus

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le mercredi à 16h45 et le samedi à 8h45.

L'ENTRETIEN

L'ENTRETIEN

Dernière modification : 16/12/2013

Ayrault : "Les relations entre Paris et Alger n'ont jamais été aussi bonnes"

En visite lundi et mardi en Algérie, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a accordé une interview à FRANCE 24. Le chef du gouvernement s'est notamment félicité du "climat très apaisé" entre les deux pays.

Un an après la visite du président François Hollande, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault effectue lundi et mardi un déplacement de deux jours en Algérie. À l’occasion de ce séjour, le chef du gouvernement français a accordé un entretien à FRANCE 24 depuis Alger.

Jean-Marc Ayrault a insisté sur "le nouvel élan" qui existe entre les deux pays depuis plusieurs mois. "Je crois que cette relation n’a jamais été autant au beau fixe qu’aujourd’hui, et cela n’est pas dû au beau temps d’Alger", a-t-il ainsi relevé avec humour. "Je crois que la visite d’État de François Hollande l’année dernière, qui a été reçu par le président Bouteflika, a été un succès à la fois pour la France et pour l’Algérie, pour les relations entre nos deux pays".

Malgré ces avancées, le Premier ministre a rejeté l’idée pour le moment d’un futur traité d’amitié entre la France et l’Algérie : "Nous avons déjà une déclaration commune qui est un acte politique très important. Il faut laisser le temps aux choses".

"C’est un partenariat gagnant-gagnant"

Dans le cadre de cette visite, où il est accompagné par neuf ministres dont, celui du Redressement productif, Arnaud Montebourg, et une délégation de 80 chefs d'entreprises, le Premier ministre a également mis l'accent sur les accords économiques. Une douzaine de contrats seront ainsi signés entre les deux pays au cours de ces deux jours dans les domaines de l’industrie et de la recherche.

Même si la France est toujours le premier investisseur en Algérie, la concurrence d’autres pays se fait de plus en plus forte. La Chine est ainsi devenue, sur les neuf premiers mois de l’année, le premier fournisseur de l’Algérie.

Une situation qui n’inquiète pas, outre mesure, le chef du gouvernement français. "Nous ne sommes pas seulement des fournisseurs, nous sommes aussi des partenaires. La France ne veut pas seulement vendre à l’Algérie des produits ou des équipements, c’est aussi la volonté de créer des entreprises communes", a-t-il expliqué, en prenant l’exemple de sa visite dans l’usine Renault d’Oran, qui produira d’ici quelques mois des voitures "made in Algérie". "C’est un partenariat gagnant-gagnant", a-t-il ajouté.

Jean-Marc Ayrault s’est en outre félicité de la coopération judiciaire entre les deux pays concernant l’affaire des moines de Tibéhirine, assassinés en 1996. Le juge français Jean-Marc Trévidic a en effet reçu en novembre le feu vert des autorités algériennes pour autopsier les têtes des sept victimes. "La justice algérienne s’est engagée à faire son travail, tout cela va dans la bonne direction, dans un climat très apaisé", a souligné le Premier ministre, qui devait aussi s'entretenir dans l'après-midi avec le président algérien Abdelaziz Bouteflika.

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/08/2015 France

Peter Gumbel : "En France, les inégalités à l'école sont croissantes"

À quelques jours de la rentrée scolaire en France, Peter Gumbel publie "Ces écoles pas comme les autres : à la rencontre des dissidents de l'éducation" (Ed. Vuiber). Cet ancien...

En savoir plus

27/08/2015 Libye

Bernardino Leon : "Un accord en Libye est possible autour du 10 septembre"

Bernardino Leon, l'émissaire de l'ONU pour la Libye, se dit confiant du succès des négociations qu'il mène avec les factions libyennes, en vue d'obtenir un accord pour la...

En savoir plus

19/08/2015 Conflit israélo-palestinien

Riyad al-Malki : "Nous refusons l'éloignement de tout Palestinien de sa terre"

Riyad al-Malki, ministre palestinien des Affaires étrangères, est l'invité d'Abdallah Al Ali. Il revient notamment sur le sort du prisonnier palestinien Mohamed Allan, en grève...

En savoir plus

12/08/2015 Photographie

Reza : "J’ai envie de changer le destin des réfugiés en amenant l’éducation"

Illustrer le quotidien des réfugiés syriens par des photos prises par des enfants eux-mêmes réfugiés, c’est le projet que mène depuis un an et demi le célèbre photographe iranien...

En savoir plus

08/08/2015 Madrid

La maire de Madrid prône "transparence et proximité" en politique

Manuela Carmena, ancienne juge de 71 ans élue maire de Madrid en juin dernier, est notre invitée. Celle qui a fait campagne avec le soutien de Podemos, le parti de la gauche...

En savoir plus