Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Syrie : Kobané, la reconquête

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

TECH 24

Des technologies pour aider les malvoyants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Guillaume de Tonquédec, acteur chouchou des français

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Loi Macron : la France, impossible à réformer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Dette grecque : que peut faire Alexis Tsipras ?

En savoir plus

#ActuElles

Le combat du Laos contre la mortalité maternelle

En savoir plus

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le lundi et le mercredi à 16h45. Le samedi à 7h45.

L'ENTRETIEN

L'ENTRETIEN

Dernière modification : 07/04/2014

Le président Kagame confie sa vision du génocide rwandais

© Capture d'écran FRANCE 24

Quelques heures avant de mettre en cause la France dans le génocide rwandais, le président Paul Kagame, a livré - pour FRANCE 24 - sa version du drame.

Marc Perelman, envoyé spécial de FRANCE 24 au Rwanda, s’est entretenu avec Paul Kagame, samedi 5 avril, avant que ne soit révélée l’interview de “Jeune Afrique” au cours de laquelle le président rwandais y accuse le gouvernement français d’avoir été “complice et acteur” du génocide qui a fait 800 000 morts, il y a 20 ans. En réponse, François Hollande, qui avait désigné Christiane Taubira pour représenter la France aux commémorations qui auront lieu lundi, a annulé le déplacement de la garde des Sceaux.

Lors de cet entretien, rien ne laissait présager qu’un tel incident diplomatique était sur le point de se produire. Bien au contraire, Paul Kagame s’est plutôt montré indulgent envers Paris : “Je tiens à dire que je n’accuse pas la France ou qui que ce soit. Ce sont les faits historiques qui mettent en lumière l’implication et la responsabilité que certaines personnes peuvent avoir dans la tragédie qui a touché notre pays”. Le président rwandais a également souligné qu’il avait brièvement rencontré François Hollande lors du sommet Europe-Afrique de Bruxelles et qu’à l’issue de cette entrevue il s’était dit “heureux” de voir des dignitaires étrangers se déplacer au Rwanda pour les commémorations du génocide.

Par Marc PERELMAN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/01/2015 auschwitz

"En arrivant à Auschwitz, les Soviétiques ont trouvé un immense cimetière"

L'historienne Annette Wieviorka revient sur la libération du camp d'Auschwitz- Birkenau, il y a 70 ans, par les troupes soviétiques.

En savoir plus

26/01/2015 Colombie

Colombie : le président convaincu "que les Farc veulent la paix"

Après un conflit armé de plusieurs décennies entre le gouvernement et les Farc, la Colombie semble prête à emprunter le chemin de la pacification. Des négociations en ce sens ont...

En savoir plus

24/01/2015 Auschwitz-Birkenau

"On ne revient jamais vraiment d'Auschwitz"

Marcelline Loridan-Ivens, qui vient de publier "Et tu n'es pas revenu" (Grasset), est une rescapée des camps de la mort. À l'occasion du 70e anniversaire de la libération du camp...

En savoir plus

24/01/2015 Commerce

Partenariat transatlantique : "Nous ne baisserons pas les standards européens"

Cécilia Malmström, commissaire européenne en charge du Commerce, tente d'apaiser les craintes liées au partenariat transatlantique. Selon elle, le consommateur et citoyen...

En savoir plus

12/05/2014 Côte d'Ivoire

Manchester City-Côte d'Ivoire au Mondial : Yaya Touré se confie à FRANCE 24

Sacré dimanche champion d’Angleterre avec son équipe de Manchester City, l’Ivoirien Yaya Touré s’est confié à FRANCE 24. Le meilleur footballeur africain des trois dernières...

En savoir plus