Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Marine Le Pen et Emmanuel Macron ou le bras de fer de la communication politique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Marcus Miller sur la scène du festival de jazz de St Louis

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine le Pen et Emmanuel Macron face aux salariés de Whirlpool

En savoir plus

FOCUS

Tchétchénie : des homosexuels persécutés se confient

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Django", "Aurore", "Après la tempête" : les sorties ciné de la semaine

En savoir plus

FACE À FACE

Présidentielle 2017 : deux France en duel

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, le président du renoncement"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump déclare une guerre commerciale au Canada

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Marine Le Pen, comme si de rien n'était"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le samedi à 7h45.

Dernière modification : 07/04/2014

Le président Kagame confie sa vision du génocide rwandais

© Capture d'écran FRANCE 24

Quelques heures avant de mettre en cause la France dans le génocide rwandais, le président Paul Kagame, a livré - pour FRANCE 24 - sa version du drame.

Marc Perelman, envoyé spécial de FRANCE 24 au Rwanda, s’est entretenu avec Paul Kagame, samedi 5 avril, avant que ne soit révélée l’interview de “Jeune Afrique” au cours de laquelle le président rwandais y accuse le gouvernement français d’avoir été “complice et acteur” du génocide qui a fait 800 000 morts, il y a 20 ans. En réponse, François Hollande, qui avait désigné Christiane Taubira pour représenter la France aux commémorations qui auront lieu lundi, a annulé le déplacement de la garde des Sceaux.

Lors de cet entretien, rien ne laissait présager qu’un tel incident diplomatique était sur le point de se produire. Bien au contraire, Paul Kagame s’est plutôt montré indulgent envers Paris : “Je tiens à dire que je n’accuse pas la France ou qui que ce soit. Ce sont les faits historiques qui mettent en lumière l’implication et la responsabilité que certaines personnes peuvent avoir dans la tragédie qui a touché notre pays”. Le président rwandais a également souligné qu’il avait brièvement rencontré François Hollande lors du sommet Europe-Afrique de Bruxelles et qu’à l’issue de cette entrevue il s’était dit “heureux” de voir des dignitaires étrangers se déplacer au Rwanda pour les commémorations du génocide.

Par Marc PERELMAN

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/04/2017 guerre

Centrafrique : le regard du photojournaliste William Daniels

Un président de la République française l’a un jour qualifié de "chevalier". C'était en 2011, après qu'il eut arraché sa consœur blessée, Edith Bouvier, à l'enfer de Baba Amr,...

En savoir plus

17/04/2017 Bénin

Patrice Talon : "dévaluer le franc CFA n’apporterait que plus de misère au Bénin"

Patrice Talon est notre invité, un an après son élection à la présidence de la République du Bénin. Il s’estime satisfait des "réformes structurelles et de l’action économique"...

En savoir plus

18/04/2017 Corée du Nord

Lassina Zerbo : "Nous ne sommes pas loin d’une catastrophe dans la péninsule coréenne"

La question du nucléaire revient régulièrement sur le devant de la scène. Inde, Pakistan, Iran, Israël, Chine ou encore États-Unis... tous s'observent. Mais depuis quelque temps,...

En savoir plus

15/04/2017 Photographie

"La France vue d'ici" : un regard engagé sur la société

Il est une France que l’on voit rarement : celle des petites communes, des banlieues, des territoires ruraux, de Penmarch, dans le Finistère, à Aullène, en Corse, en passant par...

En savoir plus

08/04/2017 Recep Tayyip Erdogan

Jana Jabbour : "Les Turcs ont adopté la stratégie du grand écart"

Les virements et les revirements de la diplomatie turque, les imprécations douteuses comme les réconciliations soudaines de son président Recep Tayyip Erdoğan sont-ils la marque...

En savoir plus