Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Qu'achètent les Etats-Unis en Afghanistan?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Code du travail : le dernier round

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Fou ou terroriste?"

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron : 100 jours à l'Élysée, entre couacs et mesures impopulaires, déjà le désamour ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron : 100 jours à l'Élysée, entre couacs et mesures impopulaires, déjà le désamour ? (partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Cameroun : les humanitaires face aux pénuries alimentaires dans les camps de réfugiés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il s'appelait Julian Cadman"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Areva quitte la Bourse de Paris"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans le cartable d'Emmanuel Macron"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le samedi à 8h45.

Dernière modification : 01/07/2014

Benjamin Netanyahou : "Les terroristes nous attaquent de tous les côtés"

© Capture d'écran FRANCE 24

Sur l’antenne de FRANCE 24, le Premier ministre israélien a estimé que la situation dans le Golan et en Cisjordanie, au même titre que les affrontements entre sunnites et chiites en Irak, menaçaient la sécurité d'Israël.

Lors d’un entretien exclusif accordé à FRANCE 24, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a estimé que les "militantismes et les fruits du terrorisme" étaient aux portes de l’État hébreu. "Nous le voyons avec le Golan, avec Gaza et dernièrement avec l’enlèvement perpétré par le Hamas en Cisjordanie", a-t-il indiqué. "Les terroristes nous attaquent de tous les côtés", a-t-il poursuivi.

Benjamin Netanyahou a également indiqué que la situation chaotique en Irak – où les djihadistes sunnites de l’EIIL affrontent les combattants chiites liés à l’Iran – pourrait avoir des répercussions sur Israël. "Il faut prendre des précautions", a-t-il affirmé. Selon le Premier ministre, la priorité est de veiller à ce qu’aucune des parties du conflit ne s’empare d’armes de destruction massive.

"Les accords Sykes Picot [accords de 1916 prévoyant le partage du Moyen Orient, NDLR] qui ont façonné les frontières il y a une centaine d’années n’existent plus. Aujourd’hui, les frontières sont redessinées […] Je ne pense pas que l’on puisse résoudre la bataille entre les sunnites et les chiites. Elle existe depuis des siècles mais on peut éviter qu’ils conquièrent de nouveaux territoires et qu’ils s'emparent d'armes de destruction massive, d'un côté comme de l’autre. C’est notre plus grande tâche de s’assurer que les militants chiites dirigés par l’Iran n’aient pas accès à l’armement nucléaire."

COMMENTAIRE(S)

Les archives

01/08/2017 Sports

Tony Estanguet : "Les JO ont besoin de revenir en Europe"

Dans un entretien accordé à France 24 au Grand Palais à Paris, Tony Estanguet, co-président du comité de candidature de Paris-2024, se dit confiant quant à la candidature...

En savoir plus

27/07/2017 Moyen-Orient

Pour le ministre égyptien des Affaires étrangères, le Qatar "soutient et finance le terrorisme"

Dans un entretien accordé à France 24, Sameh Choukri, ministre égyptien des Affaires étrangères, accuse le Qatar de soutenir le terrorisme en Égypte. Sameh Choukri soutient que...

En savoir plus

26/07/2017 Libye

Khalifa Haftar : "Nous traiterons avec tous les groupes terroristes par les armes"

Dans un entretien exclusif accordé à France 24, le général Khalifa Haftar, qui contrôle l'est de la Libye, revient sur l'accord conclu en France mardi avec son rival Fayez...

En savoir plus

26/07/2017 Afrique

Sarraj : "Nous avons besoin de l'ONU pour organiser des élections en Libye"

Dans un entretien exclusif accordé à France 24, Fayez al-Sarraj, le chef du gouvernement d'entente nationale libyen – reconnu par la communauté internationale –, revient sur...

En savoir plus

18/07/2017 Turquie

Fethullah Gülen : "Je ne m'inquiète pas d'une extradition vers la Turquie"

Dans un entretien exclusif à France 24, Fethullah Gülen, considéré par Ankara comme l'instigateur du putsch manqué de juillet 2016 en Turquie, admet qu'il a rencontré un...

En savoir plus