Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

États-Unis-France : les taxes de la discorde

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Loi asile-immigration : "hystérisation" ou "Bérézina morale"?

En savoir plus

L’invité du jour

Jean-Claude Heudin : "L’intelligence artificielle, c’est un peu comme la force dans Star Wars"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Emmanuel Macron courtise Donald Trump, mais est-ce bien utile ?"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Herman Van Rompuy : "On ne convaincra les Européens qu'avec des résultats"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Consultations citoyennes : les 27 vont débattre, mais de quoi ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

LIGNE DIRECTE

Surpêche et pollutions au Bénin : les images pour sauver le lac Nokoué

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le samedi à 7h45.

Dernière modification : 01/07/2014

Benjamin Netanyahou : "Les terroristes nous attaquent de tous les côtés"

© Capture d'écran FRANCE 24

Sur l’antenne de FRANCE 24, le Premier ministre israélien a estimé que la situation dans le Golan et en Cisjordanie, au même titre que les affrontements entre sunnites et chiites en Irak, menaçaient la sécurité d'Israël.

Lors d’un entretien exclusif accordé à FRANCE 24, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a estimé que les "militantismes et les fruits du terrorisme" étaient aux portes de l’État hébreu. "Nous le voyons avec le Golan, avec Gaza et dernièrement avec l’enlèvement perpétré par le Hamas en Cisjordanie", a-t-il indiqué. "Les terroristes nous attaquent de tous les côtés", a-t-il poursuivi.

Benjamin Netanyahou a également indiqué que la situation chaotique en Irak – où les djihadistes sunnites de l’EIIL affrontent les combattants chiites liés à l’Iran – pourrait avoir des répercussions sur Israël. "Il faut prendre des précautions", a-t-il affirmé. Selon le Premier ministre, la priorité est de veiller à ce qu’aucune des parties du conflit ne s’empare d’armes de destruction massive.

"Les accords Sykes Picot [accords de 1916 prévoyant le partage du Moyen Orient, NDLR] qui ont façonné les frontières il y a une centaine d’années n’existent plus. Aujourd’hui, les frontières sont redessinées […] Je ne pense pas que l’on puisse résoudre la bataille entre les sunnites et les chiites. Elle existe depuis des siècles mais on peut éviter qu’ils conquièrent de nouveaux territoires et qu’ils s'emparent d'armes de destruction massive, d'un côté comme de l’autre. C’est notre plus grande tâche de s’assurer que les militants chiites dirigés par l’Iran n’aient pas accès à l’armement nucléaire."

COMMENTAIRE(S)

Les archives

16/04/2018 Le Renseignement français

"Le renseignement s’est invité dans la vie quotidienne des Français"

Marie-Christine Dupuis-Danon est l’auteur avec Alain Bauer du livre "Les guetteurs, les patrons du renseignement français répondent" (Éd. Odile Jacob), dans lequel onze anciens...

En savoir plus

10/04/2018 Afrique

Messahel : "Alger n’a pas à s’impliquer dans les négociations Polisario - Maroc"

Dans un entretien accordé à France 24, le ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, revient sur le conflit du Sahara occidental et sur les accusations du...

En savoir plus

10/04/2018 EUROPE

Gerry Adams à France 24 : "Le Brexit peut être néfaste pour l’Irlande"

À l’occasion des vingt ans de l'accord du Vendredi saint qui a mis un terme à trois décennies de violence en Irlande du Nord, Gerry Adams, l'ancien chef du parti nationaliste...

En savoir plus

07/04/2018 Génocide rwandais

Guillaume Ancel, ancien officier : "Au Rwanda, on a vu le génocide sous nos yeux"

Guillaume Ancel, ancien officier de l'armée française déployée au Rwanda, publie "Rwanda, la fin du silence, témoignage d’un officier français" (Éd. Les Belles Lettres). Il...

En savoir plus

03/04/2018 Antonio Guterres

António Guterres à France 24 : "La paix au Yémen est possible"

Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU, a accordé un entretien à France 24 à l’occasion de la Conférence des donateurs sur le Yémen organisée mardi 3 avril, à Genève. Il...

En savoir plus