Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Le nucléaire iranien et Jérusalem sous tension après l’attaque contre une synagogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les filières jihadistes en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Jihadistes français : les proches sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Neutralité : il faut sauver le soldat Internet

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Urgence sécheresse

En savoir plus

#ActuElles

En finir avec les violences faites aux femmes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le président Ouattara exige des militaires un retour au calme

En savoir plus

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le lundi et le mercredi à 16h45. Le samedi à 7h45.

L'ENTRETIEN

L'ENTRETIEN

Dernière modification : 01/07/2014

Benjamin Netanyahou : "Les terroristes nous attaquent de tous les côtés"

© Capture d'écran FRANCE 24

Sur l’antenne de FRANCE 24, le Premier ministre israélien a estimé que la situation dans le Golan et en Cisjordanie, au même titre que les affrontements entre sunnites et chiites en Irak, menaçaient la sécurité d'Israël.

Lors d’un entretien exclusif accordé à FRANCE 24, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a estimé que les "militantismes et les fruits du terrorisme" étaient aux portes de l’État hébreu. "Nous le voyons avec le Golan, avec Gaza et dernièrement avec l’enlèvement perpétré par le Hamas en Cisjordanie", a-t-il indiqué. "Les terroristes nous attaquent de tous les côtés", a-t-il poursuivi.

Benjamin Netanyahou a également indiqué que la situation chaotique en Irak – où les djihadistes sunnites de l’EIIL affrontent les combattants chiites liés à l’Iran – pourrait avoir des répercussions sur Israël. "Il faut prendre des précautions", a-t-il affirmé. Selon le Premier ministre, la priorité est de veiller à ce qu’aucune des parties du conflit ne s’empare d’armes de destruction massive.

"Les accords Sykes Picot [accords de 1916 prévoyant le partage du Moyen Orient, NDLR] qui ont façonné les frontières il y a une centaine d’années n’existent plus. Aujourd’hui, les frontières sont redessinées […] Je ne pense pas que l’on puisse résoudre la bataille entre les sunnites et les chiites. Elle existe depuis des siècles mais on peut éviter qu’ils conquièrent de nouveaux territoires et qu’ils s'emparent d'armes de destruction massive, d'un côté comme de l’autre. C’est notre plus grande tâche de s’assurer que les militants chiites dirigés par l’Iran n’aient pas accès à l’armement nucléaire."

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/11/2014 Sénégal

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

A l'occasion de la publication de ses mémoires, Abdou Diouf, ancien président sénégalais (1981-2000) et Secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie...

En savoir plus

20/11/2014 Abdel Fattah al-Sissi

L'Égypte étudie la possibilité de gracier les journalistes d’Al-Jazira

À quelques jours d’une visite d’État à Paris, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi s’est entretenu, jeudi, avec deux journalistes de France 24. Une interview exclusive, la...

En savoir plus

19/11/2014 Kurdistan

EXCLUSIF - Barzani : "L’EI est la plus brutale des organisations"

Dans un entretien exclusif accordé à France 24, le président de la région autonome du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, regrette que l'aide fournie à ce jour par la coalition...

En savoir plus

17/11/2014 Syrie

Patrice Franceschi, écrivain et militant de la cause kurde

Patrice Franceschi, écrivain engagé et militant de longue date de la cause kurde, est de retour du Kurdistan syrien. Il témoigne de la difficile situation militaire des peshmerga...

En savoir plus

15/11/2014 Syrie

Mokhtar Lamani : "Il n’y a rien qui s’appelle l’opposition en Syrie"

Mokhtar Lamani a été le représentant de l'ONU et la Ligue arabe en Syrie de septembre 2012 à mars 2014. Le diplomate canadien avait démissionné peu après l’échec des négociations...

En savoir plus