Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

L'Égypte étudie la possibilité de gracier les journalistes d’Al-Jazira

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Passer en force sur l'immigration aux États-Unis : l'amnésie des républicains

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : au cœur de la centrale nucléaire de Téhéran

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Diplômés français : "Le rêve d'un job à l'étranger"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Macron relance le débat sur les 35 heures

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Présidence de l'UMP : Nicolas Sarkozy, toujours favori?

En savoir plus

DÉBAT

Égypte : le tournant al-Sissi ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Égypte : le tournant al-Sissi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Doutes sur l'identité du second bourreau de l'EI

En savoir plus

SPORT

Roland-Garros : Tsonga balaie Federer et se hisse en demi-finale

© afp

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 05/06/2013

Jo-Wilfried Tsonga n'a fait qu’une bouchée du Suisse Roger Federer, balayé en 3 sets et 1h51 de jeu ce mardi (7-5, 6-3, 6-3). Le Français se qualifie ainsi pour sa première demi-finale à Roland-Garros, où il affrontera David Ferrer.

On a tendance à dire que pour un bon match, il faut deux joueurs de qualité. Ce mardi, la différence de niveau était trop importante entre Jo-Wilfried Tsonga et Roger Federer pour que la rencontre passionne. Le Manceau s’est montré supérieur au n°3 mondial dans tous les domaines et c’est en toute logique qu’il s’est imposé en 1h51 en trois sets (7-5, 6-3, 6-3).

Roger Federer en souffrance
© Pierre René-Worms

"Je joue super bien, Aujourd’hui c’est mon tour", a indiqué Tsonga à l’issue de la rencontre. "Je ne m’attendais pas à arriver là sans perdre un set. Il faut que je reste concentré. Je vais donner 100 % de moi-même au prochain tour."

Tsonga en demi-finale de Roland-Garros, une première !

Pour la première fois de sa carrière, le Français accède donc aux demi-finales des Internationaux de France. Le dernier Français à avoir atteint ce stade de la compétition était Gaël Monfils, en 2008.

À 31 ans, Federer s’est montré à court de solutions face au n°1 français. Et ce n’est pas ce mardi que le Bâlois enregistrera sa 901e victoire sur le circuit, lui qui avait déjà dû batailler face à Gilles Simon en 8e de finale.

"J’étais à la peine dans tous les compartiments du jeu. Je suis triste de mon match, a déclaré Federer en conférence de presse. J’ai eu des difficultés aujourd’hui, j’ai eu du mal à trouver mon rythme. Je suis vraiment déçu de ma performance. J’aurais aimé faire mieux, mais je n’ai pas été à la hauteur."

Federer disputait ce mardi son 36e quart de finale d’affilée en Grand Chelem, le 9e de suite à Roland-Garros. Pas de quoi pourtant impressionner Jo-Wilfried Tsonga. Le Manceau avait, en effet, déjà battu Federer en quart de finale d’un Grand Chelem, à Wimbledon, en 2011. Sûr que le Français a dû puiser dans ce souvenir heureux pour appréhender ce match.

La rencontre avait pourtant bien démarrée pour Federer, qui a réalisé le 1er break du match pour mener 3-2, service à suivre. Mais Tsonga a réagi tout de suite et a recollé au score à 4-4 sur un coup droit dans le filet du Suisse. Le n°3 mondial qui va céder une 2e fois son engagement dans la 1ère manche. C’est finalement sur une 4e balle de set et un coup droit de Federer qui s’envole que Tsonga conclut la première manche 7-5 en 39 minutes.

Trop de fautes directes pour Federer

La deuxième manche débute comme le 1er set avait terminé. Federer commet beaucoup trop de fautes directes pour espérer inquiéter Tsonga qui continue de développer son tennis. Verdict : break pour le Manceau qui ne lâchera pas son engagement dans cette seconde manche conclue en 35 minutes 6-3.

Jo-Wilfried Tsonga en puissance
© Pierre René-Worms

Le Suisse est dépassé et il le confirme dès le 1er jeu du 3e set, concédant sa mise en jeu sur une double faute. Tsonga a l’occasion d’assommer le Suisse, mais le Manceau n’en profite pas et il concède pour la 2e fois de la partie son service. Federer recolle à 1-1 puis le dépasse (2-1). Le Suisse n’est pourtant pas serein, il sauve ainsi deux balles de break dans le 5e jeu. La menace se fera encore plus précise sur son engament suivant, qu’il cède à la première occasion (4-3). Dès lors, plus rien ne pouvait arriver au Français qui s’impose finalement en 1h51 : 7-5, 6-3, 6-3.

Tsonga n’a pas perdu un set depuis le début de ces Internationaux de France. Il affrontera en demi-finale un joueur dans la même situation, David Ferrer, tête de série n°4. En quart, l’Espagnol a atomisé son compatriote Tommy Robredo 6-2, 6-2, 6-1.

Première publication : 04/06/2013

  • TENNIS

    Roland-Garros continue sa conquête de la Chine et vise le Brésil

    En savoir plus

  • TENNIS

    Roland-Garros : Gasquet, le maudit

    En savoir plus

  • TENNIS

    Roland-Garros : Djokovic et Nadal au rendez-vous des quarts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)