Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : 3 morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

SPORT

Roland-Garros : Rafael Nadal, le grand huit !

© Pierre René-Worms

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 09/06/2013

Rafael Nadal a remporté son huitième titre à Roland-Garros en battant en finale son compatriote espagnol David Ferrer 6-3, 6-2, 6-3 en 2h16. C’est la première fois de l’histoire qu’un joueur remporte huit fois le même tournoi du Grand Chelem.

Que de chemin parcouru par Rafael Nadal. Il y a un peu plus d’un an, le désormais octuple vainqueur de Roland-Garros ne pouvait quasiment plus marcher ! Victime d’une tendinite rotulienne au genou gauche très douloureuse, le Majorquin est contraint de s’arrêter de jouer après sa défaite à Wimbledon 2012. Un arrêt de sept mois lors duquel on ne savait pas s'il parviendrait à rejouer un jour au tennis.

Deux cents vingt-trois jours plus tard, en février 2013, Nadal fait son retour au tournoi de Vina Del Mar, au Chili. Cinq mois plus tard, le voilà qui brandit pour la huitième fois la coupe des Mousquetaires. Une prouesse historique !

Entre les deux, Nadal a remporté sept tournois sur neuf et gagné 36 matches sur 38 avant son arrivée à Paris. Et Porte d’Auteuil, on peut dire que le "taureau de Manacor" fut de nouveau souverain. "Rafael, du point de vue mental, est le plus solide. C’est le plus fort que j’ai vu, a déclaré David Ferrer en conférence de presse. Son physique est incroyable. Il peut enchainer des matches très longs et sortir toujours un très bon niveau de tennis."

Nadal dans son jardin à Roland-Garros

"Quand je suis sur ce court, je ressens les émotions les plus fortes que je puisse ressentir ! ", a de son côté confié, ému, Nadal après sa victoire sur le Central. Un court Philippe Chatrier qui pourrait s’apparenter à son jardin, tant l’Espagnol y semble chez lui. Il en a fait une nouvelle démonstration ce dimanche face à compatriote et ami David Ferrer.

Rafael Nadal vient de gagner son 8e Roland-Garros
© Pierre René-Worms

Le duel paraissait déséquilibré entre Nadal qui disputait sa huitième finale des Internationaux de France et Ferrer qui jouait sa toute première finale en Grand Chelem. Au jeu des confrontations directes, il n’y avait également pas photo. Les deux Espagnols s’étaient affrontés à 23 reprises. David Ferrer n’avait gagné que quatre fois contre Rafael Nadal. Et il ne l’avait emporté qu’une seule fois en 17 matches sur terre battue (en 2004). Autant dire que la tâche paraissait insurmontable pour le Valencian.

Nadal remporte son douzième tournoi du Grand Chelem

"C’est toujours difficile de jouer contre Rafael Nadal. Le court était lent aujourd’hui à cause de la pluie donc il était plus difficile de faire des coups gagnants, a analysé Ferrer. Je dois sortir mon meilleur niveau de tennis pour le battre mais quand le terrain est lent c’est encore plus difficile car il est plus puissant que moi." Et cela s’est vu !

Stressé, Ferrer, qui n’avait pas perdu un set de la Quinzaine, n’a pas réussi à mettre en difficulté Nadal qui s’impose finalement en 2h16 (6-3, 6-2, 6-3), au terme d’une finale pluvieuse interrompue à deux reprises par des individus manifestant contre la loi sur le mariage pour tous. Mis à part ces échauffourées, la finale a été à sens unique en faveur de Rafael Nadal qui, la balle de match gagnée, a pu s’effondrer sur cette terre-battue qui l’a fait roi.

Jamais personne n’avait réussi à gagner huit fois un même tournoi du Grand Chelem, Rafael Nadal continue donc d’écrire l’histoire. Et le livre n’est pas prêt de se refermer.

Première publication : 09/06/2013

  • TENNIS

    Rafael Nadal remporte pour la huitième fois la finale de Roland-Garros

    En savoir plus

  • TENNIS

    Roland-Garros : la reine Serena Williams

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)