Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

MODE

Jean-Marc Loubier, sacs et souliers

En savoir plus

FOCUS

Bosnie-Herzégovine : les "plénums citoyens" vont-ils passer à l'heure du printemps ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Orchestre national de Barbès : le collectif survolté joue sa "Dame de coeur"

En savoir plus

BILLET RETOUR

Prijedor : les survivants contre l’oubli

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Accueil mitigé du "Twitter chinois"

En savoir plus

REPORTERS

En Inde, des votes à vendre

En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Naufrage du ferry sud-coréen : le capitaine recherché

    En savoir plus

  • Accord à Genève : l’est de l’Ukraine encore loin de la "désescalade"

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

SPORT

Roland-Garros : Tsonga sans trembler, Paire soulagé

© Pierre René-Worms

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 29/05/2013

Jo-Wilfried Tsonga s’est qualifié pour le 3e tour de Roland-Garros après sa nette victoire face au Finlandais Jarko Nieminen. Benoît Paire a, de son côté, conclu victorieusement son match commencé mardi face à Marcos Baghdatis.

Fortunes diverses pour les nombreux joueurs Français engagés mercredi 29 mai sur les courts de la Porte d’Auteuil. Si les têtes de série comme Jo-Wilfried Tsonga et Benoît Paire ont assumé leur statut, cela s’est terminé prématurément notamment pour Nicolas Mahut.

Jo-Wilfried Tsonga (6e) - Jarko Nieminen 7-6, 6-4, 6-3

Jo-Wilfried Tsonga n’a pas traîné sur le court Philippe Chatrier. Victorieux en trois sets et 1h56 de jeu face au Finlandais Jarko Nieminen, 38e mondial. Le Manceau a pu notamment s’appuyer sur un service retrouvé, lui qui avait déclaré à l’issue de son 1er tour qu’il avait gagné "sans son service." Le protégé de Roger Rasheed est apparu très costaud et il n’a guère laissé de chances au gaucher de Maksu, 31 ans, qui semblait émoussé physiquement après son 1er tour marathon face à un autre Français, Paul-Henri Mathieu.

"Je n'ai pas fait un énorme match. Pas mal de petits ratés, de coups un peu fantaisistes que je n'ai pas l'habitude de faire. C'est une copie qui aurait pu être plus propre. Aujourd'hui, cela a été compliqué, mais je suis content de m'en être sorti finalement en 3 sets", a indiqué Tsonga en conférence de presse.

Au 3e tour, "Jo" retrouvera le vainqueur du match opposant Jérémy Chardy à Roberto Bautista-Agut.

Benoît Paire (24e) - Marcos Baghdatis 3-6, 7-6, 6-4, 6-4

De son côté, Benoît Paire a souffert pour se hisser au 2e tour. Il lui aura fallu 2 jours et 4 sets pour venir à bout de Marcos Baghdatis, ancien numéro 8 mondial. Mardi, la nuit a interrompu la rencontre alors que les deux hommes étaient à égalité un set partout, mais un break d’avance pour l’Avignonnais dans le troisième set.

Benoît Paire
© Pierre René-Worms

La tête de série numéro 24 est la valeur montante du tennis masculin. À 24 ans, Benoît Paire a récemment disputé les demi-finales du tournoi de Rome et il arrive à 100% à Paris. Mais cela fut dur face à Marcos Baghdatis, pourtant en pleine crise de confiance. Le Chypriote, 39e mondial, restait en effet sur six défaites lors de ses sept derniers matchs.

"Je suis attendu à Roland-Garros. J'ai fait un bon résultat à Rome. Je commence le match tendu. Marcos jouait très, très bien. Je ne me sentais pas bien sur le terrain. C'était un premier tour très difficile que j’aurais perdu il y a encore quelques mois", a déclaré Benoît Paire à l’issue de la rencontre.

Cette victoire acquise sur deux jours va maintenant le contraindre à rejouer dès demain pour son 2e tour. Le 26e joueur mondial affrontera le Polonais Lukasz Kubot, tombeur du Français Maxime Teixeira.

Lukasz Kubot - Maxime Teixeira 6-4, 5-7, 7-6, 6-2

Le natif de la Rochelle ne rééditera pas sa performance de 2011 lorsqu’il était parvenu au 2e tour de Roland-Garros. À 24 ans, Maxime Teixeira avait réussi cette année-là à se hisser dans le tableau final après être passé par les qualifications. Mais pour sa deuxième participation au grand tableau de la Porte d’Auteuil, le 284e joueur mondial n’a pas fait de miracle. L’interruption du match mardi soir à cause de la nuit n'a rien changé. Il s’incline en 4 sets  (6-4, 5-7, 7-6, 6-2).


Nicolas Mahut - Janko Tipsarevic (8) 2-6, 6-7, 1-6

La tête de série numéro 8, Janko Tipsarevic, n’a laissé aucune chance à Nicolas Mahut. Le Français, bénéficiaire d'une invitation des organisateurs, n’a pas pu rivaliser avec le Serbe. Une défaite qui fait suite à un difficile parcours sur terre battue cette année. En effet, l’Angevin n’avait remporté qu’un seul de ses six matchs joués sur terre battue en 2013. Son tennis offensif de serveur-volleyeur s’est heurté à une très bonne défense de Janko Tipsarevic qui affrontera au 2e tour l’Espagnol Fernando Verdasco.

Première publication : 29/05/2013

  • TENNIS

    À Roland-Garros, les Françaises passent entre les gouttes

    En savoir plus

  • TENNIS

    Roland-Garros : La pluie s'invite à la fête

    En savoir plus

  • TENNIS

    Exploit pour Monfils, Tsonga tranquille à Roland-Garros

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)