Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

États-Unis, Cuba: "Somos todos americanos"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

De plus en plus de réfugiés affluent au Niger

En savoir plus

DÉBAT

États-Unis - Cuba : un tournant historique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Le dalaï-lama vante le "réalisme" du président chinois Xi Jinping

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Eau argentée" : la guerre en Syrie au cinéma

En savoir plus

FOCUS

Grands lacs : LRA, une guérilla affaiblie mais toujours menaçante

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sanctions occidentales : "La Russie sortira renforcée", assure Lavrov

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

La Libye au cœur des discussions du Forum de Dakar

En savoir plus

SUR LE NET

Australie : la Toile solidaire de la commmunauté musulmane

En savoir plus

SPORT

Le Tour de force de Christopher Froome

© afp

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 06/07/2013

Le Britannique Christopher Froome s'est imposé en solitaire à Ax 3 Domaines lors de la 8e étape du Tour de France. Le leader de l'équipe Sky devient maillot jaune de cette Grande Boucle, et succède au Sud-Africain Daryl Impey.

Christopher Froome a assommé le Tour de France à l’issue de la première étape de montagne de cette 100e édition de la Grande Boucle. Le natif de Nairobi (Kenya) s’est envolé dans la dernière ascension de la journée vers la station pyrénéenne d’Ax 3 Domaines pour finalement écraser la concurrence. Après une semaine de course, le "Kenyan Blanc" compte déjà 51 secondes d’avance sur son coéquipier Australien Richie Porte et 1 mn 25 sur l’Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) au classement général.

"C’est un rêve d’être en jaune aujourd’hui", s’est réjoui "Froomey" à sa descente du podium protocolaire. "Richie Porte qui reste à la 2e place, c’est incroyable. On est vraiment contents de ce que l’on a fait." On le serait à moins !

Froome et Porte en démonstration

Le Britannique, second de la Grande Boucle l’an dernier derrière son coéquipier Bradley Wiggins, remporte sa 2e étape sur le Tour après celle de Peyragudes en 2012. Un succès acquis lors de la montée finale vers la station de ski ariégeoise Ax 3 Domaines (première catégorie). Au pied de la dernière difficulté du jour, le leader de l’équipe Sky, bien calé dans la roue de son coéquipier Richie Porte, a passé la vitesse supérieure. Le groupe de favoris s’est alors délité sous le rythme imposé par le vainqueur de Paris-Nice. Andy Schleck (21e à 3’34), Cadel Evans (26e à 4’13) et Pierre Rolland (22e à 3’47) ont tour à tour cédé. Même Alberto Contador (8e), le plus sérieux rival de Froome, a craqué sous le rythme de l’équipe Sky. L'Espagnol, double vainqueur du Tour (2007 et 2009), a cédé 1 min 45  dans les cinq derniers kilomètres malgré l'aide de son coéquipier, le Tchèque Roman Kreuziger (7e à 1’45).

"Maintenant l’équipe Sky va contrôler la course"

"Le Tour est terminé, la messe est dite", a déclaré le manager de l’équipe FDJ.fr, Marc Madiot. "Ils sont plus forts, c’est fini."

"Ça me déçoit pour la suite des événements", a ajouté l’Irlandais Stephen Roche, vainqueur du Tour et du Giro en 1987 au micro de FRANCE 24. "Maintenant l’équipe Sky va contrôler la course." Une pratique que l’équipe britannique maîtrise parfaitement comme on a pu le constater l’an dernier. D’autant que Christopher Froome a déjà prouvé sa solidité en tant que leader, lui qui a réalisé un parcours quasi sans faute depuis le début de la saison dans les courses par étapes.

Le Britannique a successivement gagné le Tour d'Oman, le Critérium international, le Tour de Romandie et le Critérium du Dauphiné. Seul accroc cette saison, une deuxième place en mars à Tirreno-Adriatico derrière l’Italien Vincenzo Nibali, futur vainqueur du Giro.

"Je me suis fixé des objectifs. À titre personnel, je vise le Tour, pas seulement cette année mais aussi les six ou sept années qui viennent, et je veux être prêt, chaque année, à viser le maillot jaune", avait annoncé Christopher Froome dans une interview accordée au "Times" peu avant le début de cette 100e édition.

Au vue de sa domination dans cette 8e étape, on peut dire que le Britannique est fin prêt pour une victoire sur les Champs-Elysées dans 15 jours.

Le "Kenyan Blanc" succède comme porteur du maillot jaune au Sud-Africain Daryl Impey. De quoi ravir le natif de Nairobi. "Je pense que beaucoup de gens en Afrique sont contents", a-t-il souligné tout sourire. "C’est historique pour l’Afrique tout entière. Je pense que ce que nous faisons avec Daryl Impey est porteur d’espoir pour tous les cyclistes africains."

Le dossard n°1 a donc endossé le maillot jaune samedi, mais il a également glané le maillot à pois. Le maillot blanc de meilleur jeune est lui désormais sur les épaules du Colombien Nairo Quintana, grand animateur de cette 8e étape. Demain, le peloton aura encore fort à faire avec la 2e étape pyrénéenne qui reliera Saint-Girons à Bagnières de Bigorre.

 

Première publication : 06/07/2013

  • TOUR DE FRANCE

    Peter Sagan vert de bonheur à Albi

    En savoir plus

  • TOUR DE FRANCE

    Daryl Impey, premier Africain maillot jaune de l'histoire du Tour de France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)