CHRONOLOGIE
1957 Naissance d’Oussama Ben Laden
Naissance d’Oussama Ben Laden à Riyad, en Arabie saoudite. Il est le 17e d’une fratrie comptant plus de 50 enfants. Son père, riche industriel originaire du Yémen et proche de la famille royale saoudienne, a 22 épouses.

Oussama lui-même aurait au moins cinq femmes et 23 enfants.
1980 Engagement auprès des moudjahidines afghans
Quelque temps après l’invasion de l’Afghanistan par l’URSS, Oussama Ben Laden rejoint les résistants afghans. Il a auparavant organisé une collecte de fonds dans son pays pour financer la résistance et reçoit le soutien des services secrets saoudiens. La guerre sainte qui opposera de 1979 à 1989 des djihadistes de nombreux pays aux forces soviétiques en Afghanistan a été financée par l’Arabie saoudite et les États-Unis.
1989 Oussama Ben Laden à la tête d’Al-Qaïda
Le mentor d’Oussama Ben Laden, Abdallah Youssef Azzam, meurt assassiné à Peshawar, au Pakistan. L’homme dirigeait le Maktab al-Khadamat (MAK -littéralement "bureau de services"), une organisation chargée de former les volontaires au djihad. En 1988, il avait également débuté la formation d’un nouveau mouvement issu du MAK : Al-Qaïda ("Le camp"). Ben Laden reprend les rênes des deux organisations.
1991 Rupture avec l’Arabie saoudite
La guerre du Golfe (1990-1991) signe le début du combat de Ben Laden contre les États-Unis et sa rupture avec l’Arabie saoudite. Au moment de l’invasion du Koweït par l’Irak, le roi Fahd d’Arabie saoudite refuse l’aide que lui propose Ben Laden, lui préférant celle des États-Unis. Un demi-million de soldats américains s’installent dans le pays, déchaînant de violentes critiques de la part des responsables religieux du royaume.
1994 Oussama Ben Laden est apatride
Le numéro un d’Al-Qaïda est déchu de sa nationalité après la mort de l’ambassadeur d’Arabie saoudite au Pakistan dans un attentat. Riyad pointe Ben Laden du doigt. Depuis la guerre du Golfe de 1990, Oussama Ben Laden critique violemment et ouvertement les autorités saoudiennes. Il est accueilli par le Soudan.
1996 Ben Laden décrète la guerre sainte contre les États-Unis
Oussama Ben Laden décrète le djihad contre les États-Unis, appelant à attaquer tous les intérêts américains dans le monde. Cette année-là, il commence à tisser une immense toile des réseaux armés islamistes à travers le monde. Mais Al-Qaïda a commencé ses actions terroristes spectaculaires dès 1993, année du premier attentat contre le World Trade Center à New York. Ces attentats vont se multiplier à partir de  1996.
1998 Interpol lance un mandat d’arrêt international
Un premier mandat international est lancé contre Ben Laden par Interpol, à la demande des autorités libyennes. Tripoli l’accuse d’avoir commandité l’assassinat, sur son territoire, d’un couple d’agents secrets allemands - les Backer, en 1994. Ce premier mandat d’arrêt est suivi de plusieurs autres, notamment par les États-Unis et l’Espagne.
1999 Ben Laden sur la liste des dix fugitifs les plus recherchés
Ben Laden est placé sur la liste des dix terroristes les plus recherchés par le FBI. Il est, entre autres, poursuivi pour "meurtres et conspiration de meurtres de citoyens américains en dehors des États-Unis". Il est accusé d’avoir organisé l’attentat contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie, un an plus tôt - les deux attaques avaient causé la mort de 200 personnes. Washington promet 25 millions de dollars à toute personne qui fournira des renseignements permettant sa capture.
2001 Ennemi public numéro un
Le monde découvre le visage d’Oussama Ben Laden. Le 11-Septembre tue près de 3 000 victimes, Ben Laden est désigné ennemi public numéro un. Dans un enregistrement rendu public mi-décembre, le dirigeant d’Al-Qaïda déclare : "Nous avons calculé à l'avance le nombre de victimes […]. J'étais le plus optimiste de tous […]. Je pensais que l'incendie ferait fondre la structure du bâtiment [et détruirait] tous les étages. C'est tout ce que nous espérions."
2007 Dernier message enregistré
Ben Laden apparaît pour la quatrième et dernière fois dans un message vidéo daté du 7 septembre. Il y critique l’intervention américaine en Irak et prévoit son échec. Il n’apparaîtra plus jamais sur vidéo, mais il diffusera plusieurs discours audio. Dans le dernier, publié en octobre 2010, il s’attaque à la France qui vient d’adopter une loi sur le voile intégral.
2011 Mort d’Oussama Ben Laden

Le 1er mai, Washington annonce la mort de Ben Laden, abattu par les services secrets américains dans une ville située à une cinquantaine de kilomètres au nord de la capitale Islamabad. Il était traqué depuis près de dix ans.

Sur l’image, la maison en feu de Ben Laden après l’attaque américaine