carte.jpg
Il n'existe pas de chiffres officiels mais, selon l’enquête d’un professeur de médecine marocain, une trentaine de femmes auraient recours à l'avortement chaque heure dans le pays.
next.PNG
previous.PNG
Pendant trois jours, l’envoyée spéciale de FRANCE 24 au Maroc s’est fait passer pour une femme cherchant à avorter. Récit.
Du chaman au médecin opérant clandestinement, ils sont nombreux à profiter d’un marché très lucratif.