Accéder au contenu principal
Info éco

Airbus : une très bonne année 2019 plombée par des amendes

Des charges exceptionnelles plombent le bénéfice d'Airbus qui réalise pourtant un chiffre d'affaires en forte hausses grâce à des livraisons record.
Des charges exceptionnelles plombent le bénéfice d'Airbus qui réalise pourtant un chiffre d'affaires en forte hausses grâce à des livraisons record. © Artyom Anikeev

Des charges exceptionnelles plombent le bénéfice annuel d'Airbus. Le groupe publie pourtant un chiffre d'affaires en forte hausse, notamment grâce à des records de livraisons. Le groupe dépasse pour la première fois depuis 2012 son principal concurrent, l'américain Boeing, qui lui, est empêtré dans l'affaire du 737Max. 

Publicité

Airbus publie une perte de près d'1,4 milliard d'euros en 2019. Elle s'explique notamment par une provision de charges qui va servir à payer une amende de 3,6 milliards d'euros pour des affaires de corruptions en France, aux États Unis et en Grande-Bretagne. 

En trouvant un accord avec les justices françaises, britanniques et américaines, le groupe européen tourne la page de cette affaire de pots de vins, qui le poursuivait depuis près de quatre ans. Il s'évite aussi une condamnation qui aurait pu être plus lourde encore. 

Coté revenus, tout va bien. Le groupe publie un chiffre d'affaire en hausse de 11% à plus de 70 milliards d'euros, ce grâce à des livraisons record qui devraient encore progresser en 2020 : le groupe souhaite les porter à 880 cette année (contre 863 en 2019). Il compte également ouvrir une nouvelle ligne de production pour les A320 à Toulouse et profiter d'une ligne de production supplémentaire au Canada, avec le rachat de 75% de l'activité aviation civile de Bombardier. 

 


 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.