Accéder au contenu principal
Info éco

Aéroport d'Heathrow : le jugement qui motive les écologistes

Un avion sur le point d'atterrir à Heathrow. L'aéroport de Londres prévoit d'investir 16,5 milliards d'euros pour s'agrandir et doubler quasiment ses capacités d'accueils de voyageurs d'ici 2028.
Un avion sur le point d'atterrir à Heathrow. L'aéroport de Londres prévoit d'investir 16,5 milliards d'euros pour s'agrandir et doubler quasiment ses capacités d'accueils de voyageurs d'ici 2028. © Reuters

La Cour d'appel d'Angleterre a donné raison jeudi aux écologistes opposés à l'agrandissement de l'aéroport d'Heathrow. Une décision qui donne un coup de fouet aux militants qui, au Royaume-Uni, en France et ailleurs, se battent contre des projets d'agrandissements d'aéroports. 

Publicité

L'argument des juges britanniques est inédit. Ils considèrent que l'agrandissement de l'aéroport d'Heathrow n'est "pas conforme à l'Accord de Paris" sur le climat. Même si les autorités du plus grand aéroport d'Europe ont fait appel de la décision devant la Cour Suprême, elle a de quoi revigorer les associations écologistes, notamment en France. 

À Nice, le juge des référés doit en principe se prononcer ce vendredi sur la conformité du permis de construire. Plusieurs associations ont saisi le tribunal administratif dénonçant le "surtourisme" néfaste pour la planète. À Roissy également, une soixantaine de maires ont récemment publié une tribune dans le JDD pour s'opposer à la construction d'un quatrième terminal à l'aéroport Charles-de-Gaulle. ADP, le gestionnaire, a lancé une vaste consultation. Plusieurs réunions publiques sont prévues dans les prochaines semaines.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.