Accéder au contenu principal
Info éco

Coronavirus : le tourisme, l'aérien et l'événementiel, des secteurs très touchés

Le secteur du tourisme européen pourrait perdre 1 milliard d'euros par mois, selon le Commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton.
Le secteur du tourisme européen pourrait perdre 1 milliard d'euros par mois, selon le Commissaire européen au Marché intérieur, Thierry Breton. © istockphoto

Plus d'un milliard d'euros de manque à gagner par mois en Europe : la crise du coronavirus va coûter très cher au secteur du tourisme, à tel point que certains professionnels redoutent un scénario zéro touristes. Certaines liaisons aériennes sont suspendues. Les annulations de réservations pleuvent. Les salons professionnels sont eux soit reportés, soit annulés. 

Publicité

Impossible de chiffrer exactement l'ampleur de la crise économique liée au coronavirus, tout simplement parce qu'on ne sait pas quand elle prendra fin. Mais le manque à gagner risque d'être très important, pour le secteur du tourisme et celui des salons professionnels. 

À Genève, le salon de l'automobile et celui de l'horlogerie ont été annulés. Même chose pour le salon du tourisme de Berlin ou celui du Livre à Paris. Quant au salon de l'immobilier de Cannes, il est reporté au mois de juin.

Les professionnels français de l'événementiel ont été reçus lundi matin à Bercy par le directeur de cabinet du ministre de l'Économie. Bruno Le Maire affirme être "aux côté des entrepeneurs, faire prevue d'une solidarité totale". Il dit être prêt à débloquer "ce qu'il faudra", sans avancer de chiffre précis.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.