Info éco

Coronavirus : vers une baisse durable des prix du pétrole ?

L'info éco
L'info éco © FRANCE 24

La pandémie de Covid-19 fait chuter le prix de plusieurs matières premières, en particulier celui du pétrole. Comment expliquer cet effondrement des prix du brut en quelques semaines ? La baisse va-t-elle durer ? Et surtout, cela peut-il changer l’équilibre des forces sur le marché mondial du brut ? Line Rifaï fait le point avec son invité, François-Xavier Chauchat, économiste à Dorval Asset Management.

Publicité

Depuis le début de la pandémie de coronavirus et le coup de frein porté à l’activité économique, en Chine puis dans le reste du monde, les prix de l’or noir ont connu une chute vertigineuse. Le prix du baril est même tombé à un plus bas depuis 2002, autour de 20 dollars. Une situation qui s’explique à la fois par une forte baisse de la demande et une offre toujours abondante.

>> A voir, notre débat : "Pétrole, coronavirus... Panique sur l'économie mondiale!"

Mais pour François-Xavier Chauchat, économiste à Dorval Asset Management, "le plus bas du prix du pétrole est proche", et le prix d’équilibre, à terme, se situerait autour de 40 dollars pour le baril de Brent.

En revanche, étant donné le coût de l’extraction du pétrole de schiste, il souligne que "ce sont les pétroliers américains qui vont le plus souffrir". Et certains petits producteurs pourraient ne pas survivre à cette crise.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine