Accéder au contenu principal
Info éco

"En Afrique, les systèmes de protection sociale doivent accompagner le confinement"

Info éco
Info éco © FRANCE 24

Face à la propagation de la pandémie de Covid-19 en Afrique, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) s’attend à des pertes de revenus conséquentes dans de nombreux secteurs et appelle à des mesures de protection sociale pour accompagner le confinement. Line Rifaï s’est entretenue avec la directrice adjointe du Bureau régional pour l’Afrique du PNUD, Noura Hamladji.

Publicité

La pandémie de coronavirus pourrait coûter très cher à l’Afrique. Deux points de croissance en moins, et des pertes de revenus de plusieurs dizaines de milliards de dollars dans les secteurs de l’énergie, du transport et du tourisme, selon le Programme des Nations unies pour le développement. Les mesures de confinement devraient également avoir un coût économique et social majeur, avec près de la moitié des emplois du continent menacés.

D’où l’importance de pallier à l’absence de couverture sociale, pour plus de 80% de la population africaine, estime Noura Hamladji, directrice adjointe pour l’Afrique, au sein du PNUD.

Enfin, au-delà des aides directes aux ménages, l’urgence, c’est de donner à des systèmes de santé déjà fragiles les moyens de faire face à la pandémie. "Le Covid-19 va toucher l’Afrique sur son talon d’Achille, qui est le système de santé", souligne Noura Hamladji, qui rappelle que le continent ne compte que 0,25 médecin pour 1000 habitants, soit 12 fois moins que la moyenne des pays de l’OCDE.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.