Info éco

"Le marché de l’emploi affronte sa plus grave crise depuis la deuxième guerre mondiale"

Info éco
Info éco © FRANCE 24

Avec la pandémie de Covid-19, le marché de l’emploi affronte sa plus "grave crise depuis la deuxième guerre mondiale", affirme l’Organisation internationale du travail (OIT), dans une étude qui vient d’être publiée. Les pertes d’emplois pourraient ainsi dépasser celles enregistrées lors de la dernière crise financière de 2008-2009. Les explications de Line Rifaï et de son invité, Stefan Kühn, économiste à l’OIT.

Publicité

Les mesures de confinement qui se généralisent à travers le globe ont un impact, direct ou indirect, sur plus de 80% de la population active mondiale, selon l’Organisation internationale du travail. Et le chômage pourrait progresser rapidement d’ici la fin de l’année, et même dépasser les niveaux atteints lors de la dernière crise financière. 

 

Particulièrement menacés, les salariés dont l’activité est à l’arrêt à cause du confinement, comme ceux de l’hôtellerie et de la restauration, de l’événementiel ou encore du transport aérien. Mais il ne faut pas oublier non plus les deux milliards de personnes à travers le monde qui travaillent dans le secteur informel, notamment dans les pays en développement. Pour eux, le principal risque, c’est une forte progression de la pauvreté, analyse Stefan Kühn, économiste à l’OIT.

 

Au niveau mondial, l’impact final de cette crise sur l’emploi dépendra surtout des mesures adoptées par les différents pays, pour soutenir les ménages et les entreprises, selon Stefan Kühn, qui rappelle les recommandations de l’OIT. Ces recommandations reposent sur 4 piliers: le soutien aux entreprises, à l’emploi et aux revenus, mais aussi la relance de l’économie, la protection des travailleurs, et enfin le recours au dialogue social.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine