L'Entretien

Thomas Piketty : "Je suis frappé par la violence des inégalités sociales dans cette crise"

L'économiste Thomas Piketty le 28 avril 2020.
L'économiste Thomas Piketty le 28 avril 2020. © FRANCE 24

L'économiste Thomas Piketty revient sur la lutte contre la pandémie de Covid-19 et sur la stratégie française pour sortir du confinement, présentée mardi 28 avril 2020 par le Premier ministre, Édouard Philippe. Selon lui, "la vraie urgence", c’est de faire face aux "inégalités extrêmement fortes" face à la crise épidémique.

Publicité

"Ce qui me frappe le plus, c’est la violence des inégalités sociales face à la crise" du Covid-19, affirme sur France 24 l'économiste Thomas Piketty, auteur de "Capital et idéologie" (Ed. Seuil).

"Dans le confinement, nous ne sommes évidemment pas tous égaux, on a des personnes qui vivent dans des logements minuscules (…) Et la politique de compensation en terme de revenus - de chômage partiel -, qui a été mise en place pour l’instant est très insuffisante car il y a énormément de travailleurs qui n’en bénéficient pas".

"Développer un système de minima social dans les pays du Sud"

L’économiste s’inquiète par ailleurs des politiques de confinement mises en place dans plusieurs pays d’Afrique et en Inde pour lutter contre la pandémie de coronavirus : "Quand vous n’avez pas de revenu minimum, quand vous n’avez pas d’allocation chômage, le confinement ça ne peut pas marcher parce que les personnes ont besoin très vite des sortir pour trouver du travail, pour trouver des revenus".

Selon lui, cette crise doit être l’occasion pour les pays du Sud de développer "un système de minima social, de revenu minimum de façon accélérée si nécessaire".

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine