Accéder au contenu principal
Info éco

Côte d'Ivoire : les planteurs de cacao obtiennent une meilleure rémunération avant la présidentielle

Le président ivoirien Alassane Ouattara a annonce jeudi 1er octobre une hausse de rémunération des planteurs de cacao.
Le président ivoirien Alassane Ouattara a annonce jeudi 1er octobre une hausse de rémunération des planteurs de cacao. © ARC

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a annoncé jeudi 1er octobre une hausse de la rémunération des planteurs de cacao. Une hausse prévue de longue date dans le cadre d'un accord avec le Ghana, mais qui apparaît aux yeux de certains des adversaires du candidat à sa réélection comme un cadeau électoral, à moins d'un mois de la présidentielle. 

Publicité

Les planteurs de cacao recevront 1000 francs CFA (1,52 euros) pour cette saison 2020-2021 des récoltes qui débute ces jours-ci, au lieu de 825 francs CFA (1,14 euros) lors de la dernière récolte. Officiellement, cette hausse de 21% est le résultat d'un accord passé il y a plus d'un an avec le Ghana. Les deux plus gros producteurs mondiaux de cacao ont mis leur force en commun pour imposer un "différentiel de revenu décent", sorte de taxe de 400 dollars par tonne de cacao, aux grandes multinationales du chocolat, afin de permettre aux cultivateurs de mieux vivre de leur travail. 

Mais cette annonce tombe à un mois de la date prévue pour la présidentielle en Côte d'Ivoire et le discours d'Alassane Ouattara, apparaît aux yeux de certains de ses adversaires comme un cadeau électoral à une population de planteurs qui, depuis l'indépendance, a toujours été pris en compte par le monde politique. 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.