Afrique Hebdo

Alexandra Ngann Yonn : "40 ans, c'est l'âge d'or de la femme africaine"

Alexandra Ngann Yonn dans AFRIQUE HEBDO
Alexandra Ngann Yonn dans AFRIQUE HEBDO © France 24

Elles sont mères, épouses, concubines ou célibataires... Toutes ont soufflé leurs 40 bougies, ou plus. Et une fois le virage de la quarantaine amorcé, elle se retrouvent souvent mises à l'écart, ou isolées. Avec son association Femmes Au Quotidien, Alexandra Ngann Yonn a lancé les podcasts "Mises en quarantaine... et sans complexes" pour montrer que les femmes de plus de 40 ans n'ont pas atteint leur "date de péremption". De Douala à Dakar, en passant par Kinshasa, Libreville, Ouaga ou encore Conakry, elle donne la parole à 40 femmes qui expriment leurs opinions, leurs inquiétudes, leur colère, mais aussi leurs résolutions et leurs initiatives.

Publicité

Au Kenya, les seniors contre-attaquent face aux agresseurs. Un groupe de grands-mères habitant le bidonville de Korogocho, à Nairobi, a fondé un club du troisième âge un peu particulier : elles se réunissent toutes les semaines pour se former à l'autodéfense. Une initiative qui fait ses preuves dans un pays où une agression sexuelle sur cinq touche les femmes âgées de plus de 60 ans. 

Rappeuses, DJ ou encore comédiennes... Les femmes tunisiennes font entendre leur voix et tentent de changer les mentalités grâce à leur art. Elles sont de plus en plus nombreuses à dénoncer le sexisme et les préjugés, grâce à leur voix, leur plume ou leurs platines.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine