Protection de l'enfance : un système défaillant en France ?

L’expérience du placement n’est jamais anodine, et elle ne peut qu’influencer la suite de leurs vies. Dans les cas les plus positifs, ces obstacles deviennent le moteur de choix professionnels et personnels.
L’expérience du placement n’est jamais anodine, et elle ne peut qu’influencer la suite de leurs vies. Dans les cas les plus positifs, ces obstacles deviennent le moteur de choix professionnels et personnels. © france24

Second budget social après l’éducation, l’Aide sociale à l’enfance (ASE) brasse chaque année plusieurs milliards d’euros. Et pourtant, ces jeunes fragiles subissent souvent une double peine : l’explosion de la cellule familiale d’abord, puis un parcours chaotique, traumatisant et trop longtemps occulté. Quel que soit le parcours de ces enfants, l’expérience du placement n’est jamais anodine et elle ne peut qu’influencer la suite de leurs vies. Lyes Louffok, ancien enfant placé devenu auteur et activiste nous en dit plus sur l’étendue des défaillances de l’ASE.