Aux États-Unis, les Noirs américains sont les grands perdants de la campagne de vaccination

Aux États-Unis, les Noirs américains sont les grands perdants de la campagne de vaccination
Aux États-Unis, les Noirs américains sont les grands perdants de la campagne de vaccination © FRANCE24

Le président des États-Unis, Joe Biden, souhaite que tous les Américains soient vaccinés avant la fin de l'été. Mais le pays doit pour cela relever l'immense défi logistique que constitue cette campagne vaccinale hors norme et faire face à certains ratés. En effet, cette course à la vaccination révèle certaines disparités : les  Afro-Américains, pourtant les plus touchés par la pandémie, seraient aujourd'hui les moins vaccinés. Retrouvez le reportage à South Central, Los Angeles, de nos correspondants en Californie qui ont enquêté pour tenter de comprendre pourquoi.

Publicité

Également au sommaire de Cap Amériques

Le second procès en destitution de Donald Trump s'est ouvert cette semaine à Washington. Les arguments hasardeux de la défense n'ont pas convaincu les sénateurs de juger la procédure inconstitutionnelle. Nous revenons sur cette séquence avec Laure Manent, qui répond à vos questions. 

En Colombie, le président accorde un statut à près d'un million de sans-papiers Vénézuéliens qui ont fui la crise dans leur pays. Ces réfugiés vont pouvoir bénéficier de cette mesure pendant dix ans, une protection inespérée il y a encore quelques mois. 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine