Pandémie de Covid-19 : les hôpitaux brésiliens dépassés par la crise

CAP AMÉRIQUES
CAP AMÉRIQUES © France 24

L'épidémie de coronavirus s'aggrave encore cette semaine au Brésil avec de nouveaux records atteints : 2 841 décès ont été enregistrés mardi dernier. Le pays atteindra bientôt la barre symbolique des 300 000 morts. L'État, totalement dépassé, ne parvient plus à gérer la crise alors que les hôpitaux débordent. Une vingtaine de grandes villes brésiliennes ont décidé d'instaurer dans ce contexte un couvre-feu. C'est le cas de São Paulo, où se sont rendues Laura Damaze, Mariam Koné et Fanny Lothaire.

Publicité

Également au sommaire de ce numéro :

Au moins huit personnes sont mortes dans trois fusillades visant des salons de massage à Atlanta. La métropole géorgienne et sa banlieue ont connu en début de semaine des heures sombres. Un élément a retenu l'attention : les victimes tuées à bout pourtant étaient pour six d'entre elles d'origine asiatique. Or depuis le début de la pandémie, les attaques perpétrées contre cette communauté ont explosé de 150 % dans les grandes métropoles américaines.

Enfin, même si la Maison Blanche refuse d'employer le terme, c'est bien une première crise que l'administration Biden est en train d'affronter. Une crise des migrants à la frontière mexicaine, débordée par l'afflux de migrants venus d’Amérique centrale. Des centres de rétention pour mineurs qui explosent, des conditions sanitaires déplorables… Les chiffres sont inquiétants : au moins 100 000 personnes ont été interceptées en février.

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine