Confinement en Thaïlande, cimetière pour migrants en Tunisie et vie nocturne à Beyrouth

CORRESPONDANCES
CORRESPONDANCES © France 24

Dans ce numéro de "Correspondances", retrouvez quelques-uns des reportages tournés par notre réseau de correspondants à travers le monde. Cette semaine, France 24 vous emmène en Thaïlande, en Tunisie, au Burkina Faso, en Afrique du Sud et au Liban.

Publicité

Nos reportages cette semaine :

> Comme plusieurs de ses voisins, la Thaïlande subit une nouvelle vague de coronavirus, certainement la plus grave depuis le début de l’épidémie, voilà un an et demi. Un nouveau confinement a donc été mis en place, provoquant le désarroi des habitants, qui reprochent au gouvernement d'avoir pris du retard dans la vaccination de la population. Seulement 2 % des Thailandais ont pour l’instant reçu les deux injections nécessaires. Un reportage de Constantin Simon et Aruna Popuri

> En Tunisie, l'artiste algérien Rachid Koraïchi a créé le Jardin de l'Afrique, un nom poétique qui recouvre une réalité beaucoup plus dure. Ce lieu est un cimetière dédié aux migrants décédés en tentant la traversée de la Méditerranée. L’artiste veut honorer la mémoire de ces anonymes, dont les corps ont été retrouvés sur les plages tunisiennes. Un reportage de Lilia Blaise et Hamdi Tlili

> Dans le nord-est du Burkina Faso, une manifestation a rassemblé à Dori plusieurs milliers de personnes venues dénoncer l’inaction du gouvernement face aux attaques terroristes meurtrières des derniers mois, et l’insécurité générale dans le pays. Selon le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, un million de Burkinabè ont fui les violences et sont réfugiés ailleurs dans leur propre pays. Témoignages recueillis par Kalidou Sy

> En Afrique du Sud, un procès inédit s’est tenu ce printemps. Accusé d'enfreindre le droit constitutionnel à un environnement sain, le gouvernement a été assigné devant la Cour suprême en raison de son inaction contre la pollution de l’air dans la région du Highveld. L'industrie du charbon y serait responsable de plusieurs centaines de morts chaque année. Un reportage de Caroline Dumay, Sam Bradpiece et Stefan Carstens

> Au Liban, la vie nocturne reprend progressivement dans la capitale, durement ébranlée par la double explosion du port de Beyrouth l’été dernier, une crise économique sans précédent et l'épidémie de Covid-19. Malgré cela, les Libanais savent faire preuve de résilience. Un reportage de Zeina Antonios et Sally Farhat

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Emportez l'actualité internationale partout avec vous ! Téléchargez l'application France 24