Dans la presse

Couvre-feu dans neuf agglomérations françaises : "Bonne nuit"

Une Libération
Une Libération © France24

Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles mesures restrictives des libertés pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Les journaux nationaux et de nombreux titres régionaux consacrent leur une à ce couvre-feu. Des annonces très suivies aussi dans la presse européenne. 

Publicité

"Emmanuel Macron a annoncé mercredi un couvre-feu pour l'Île-de-France et huit métropoles entre 21 h et 6 h du matin", résume Libération, qui titre : "Bonne nuit". "Près de 20 millions de Français concernés", calcule Ouest-France. "Pas plus de 6 à table, 2 à 3 jours de télétravail par semaine et couvre-feu : Macron impose le sans-contact", raille L’Opinion. Appelons un chat, un chat : "Macron reconfine la nuit", insiste Sud Ouest.

Pour Le Parisien-Aujourd'hui en France, c'est "métro-boulot-dodo".  "Il faut continuer à travailler en respectant les sacro-saintes règles barrière mais plus question de faire la fête". "Privés de sortie après 21 heures", déplore Le Dauphiné libéré. "La restauration et la culture catastrophées", prévient Le Figaro.

"La France des métropoles devient celle du couvre-feu", décrit Le Temps. Pour le quotidien suisse, ce mot c’est "comme lorsque le pays fait face à une menace militaire où à une catastrophe naturelle." El País note que la "France restreint à nouveau les libertés pour éviter une nouvelle catastrophe sanitaire" tandis qu'en Allemagne, le Spiegel explique que "ce n’est pas un verrouillage complet, mais un ralentissement extrême." Suisse, Espagne, Allemagne... autant de pays qui font eux-même face à une reprise de l'épidémie et à de nouvelles mesures restrictives. 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine