Accéder au contenu principal
Dans la presse

Attentat de la basilique de Nice : "La spirale de la terreur"

"La spirale de la terreur", pour le journal Libération.
"La spirale de la terreur", pour le journal Libération. © France 24
9 mn

L'attentat de la basilique de Nice fait la une de toute la presse française, vendredi 30 octobre. Les journaux dénoncent tour à tour "une spirale de la terreur", une "barbarie islamiste qui se déchaine" ou encore une "France attaquée". Alors que l'heure est désormais au reconfinement, c'est une "chape de plomb" qui s'abat sur la France. 

Publicité

Quatre ans après l’attentat de la promenade des anglais qui avait fait 86 morts, Nice est à nouveau une "ville martyre" et replonge dans l’angoisse du terrorisme.

Une "spirale de la terreur" pour Libération qui survient moins de quinze jours après l’attentat contre le professeur Samuel Paty.

"Pour la troisième fois en un mois depuis l’ouverture du procès de Charlie Hebdo, un terroriste fait chavirer le pays dans l’horreur en répandant cette fois le sang au cœur même du sanctuaire catholique", écrit le Figaro pour qui "la barbarie islamiste se déchaine contre la France".

Pour comprendre cette escalade, Alexandra Schartzbrod pointe dans l’édito de Libération "le poison de l’intolérance […] dans un monde qui semble brutalement revenu au Moyen Âge".

L’Indépendant fait le procès des responsabilités de ce "fanatisme" : appels au boycott dans les pays arabes, opportunisme irresponsable du président turc Erdogan, complaisance envers la violence du président iranien Hassan Rohani. Tous à leur manière ont, selon le quotidien catalan, "justifié le crime commis contre Samuel Paty et encouragé l’attentat suivant".

Dans son édito, le Figaro invite à "regarder l’ennemi en face" et à durcir les lois pour "mieux contrôler l’immigration, expulser tous les étrangers radicalisés et maintenir hors d’état de nuire les nationaux présumés dangereux".

La Croix invite les français à "tenir" face à cette nouvelle épreuve du terrorisme qui s’ajoute à celle du reconfinement. Le journal catholique porte ici le message de l’évangile des Béatitudes qui sera lu dimanche dans toutes les églises de France pour la Toussaint : "Heureux les artisans de paix, ils seront appelés fils de Dieu".

De son côté, le Parisien-Aujourd’hui en France titre sur une France "sous une chape de plomb" et invite les français à "se serrer les coudes" face à ces "crises majeures qui s’enchevêtrent et qui s’attisent les unes aux autres".

L’Opinion s’interroge sur la réponse des autorités face au Covid-19 et au terrorisme : "l’État n’est-il pas pris en défaut dans ce qui constitue l’une de ses principales missions : garantir la sécurité de l’ensemble de la population ?".

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.