Dans la presse

"Voyage en Irak, l'audace du pape François"

"Voyage en Irak, l'audace du pape François"
"Voyage en Irak, l'audace du pape François" © France24

Vos quotidiens s'intéressent ce matin à un voyage majeur et inédit, celui du souverain pontife en Irak. Également dans cette revue de presse: l'Italie bloque les exportations du vaccin AstraZeneca hors d'Europe et Bahreïn annonce qu'il y aura du public pour le premier Grand Prix de Formule 1 de la saison dans des conditions pour le moins inédites.

Publicité

"Après quinze mois d’interruption, le pape François reprend ses voyages apostoliques en se rendant en Irak […] Cette destination a une forte dimension symbolique. L’Irak, pays à majorité musulmane, est considéré comme un des berceaux du christianisme [avec] l’Église chaldéenne [ qui] a beaucoup souffert ces dernières années", explique La Croix.

"Le pape en Irak, toute première foi", écrit sous forme de jeu de mots Libération. Samedi, il va notamment rencontrer l’ayatollah Ali al-Sistani, personnalité chiite très importante dans la région. Pour L’Orient-Le Jour, "cette rencontre va créer un environnement favorable à une ouverture vers les chrétiens". Quant à la jeunesse irakienne, qu’attend-t-elle de cette visite ? Réponse dans L’Osservatore Romano : "nous avons trop souffert, nous voulons la paix."

A lire sur France 24 >>> Pape François en Irak : une visite "cruciale" après "30 ans de descente aux enfers"

Restons avec la presse italienne qui s'intéresse à la décision du gouvernement Draghi de bloquer l’exportation de vaccins AstraZeneca hors d’Europe. La Reppublica annonce que 250 000 doses destinées à l’Australie sont ainsi bloquées. C’est la conséquence de la décision du laboratoire anglo-suédois de réduire ses livraisons promises à l’UE. The Sydney Morning Herald  rapporte, sans surprise, que l’Australie a demandé à l’Union Européenne de revenir sur cette décision.

Enfin, cette information ne manquera pas de faire réagir : le premier grand prix de la saison de formule 1, à Bahreïn, va se tenir avec du public à la fin du mois. Mais, comme le rapporte le Gulf Daily News, les spectateurs ne pourront venir que s’ils sont vaccinés ou alors s’ils sont… guéris !

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine