Tournoi des Six Nations : France-Écosse, "que la fête recommence" !

Six Nations
Six Nations © France24

Cette revue de presse du 26 mars s'ouvre avec le sport et le dénouement à venir dans le Tournoi des Six Nations avec le match France-Écosse. En Belgique, on reconfine tandis qu'au Royaume-Uni, la poussée migratoire s'est accélérée. Et puis, l'histoire d'un ancien salarié payé d'une façon surprenante.  

Publicité

"Après leur victoire épique contre les Gallois, les Bleus doivent surclasser l'Écosse pour remporter le Tournoi" des Six nations, écrit L'Équipe. Surclasser, le mot n'est pas galvaudé, tant le score final face aux Écossais devra être large pour espérer gagner l'épreuve au dépend des Gallois, qui ont déjà joué tous leurs matches. WalesOnline imagine même l'option "improbable mais pas inconcevable" où Français et Gallois se partageraient le titre.

Alors qu'en France, les médias à l'image du Parisien s'interrogent en boucle sur la question de la fermeture des écoles, en Belgique, le troisième confinement, qui entre vigueur ce week-end, a un inévitable air de déjà-vu. "Tous fâchés", tacle dans son édito La Libre Belgique.

"Clandestins : la déferlante des canots vers l’Angleterre". Le Figaro, chiffres à l'appui, constate que "les organisations criminelles spécialisées dans le trafic de migrants ont résisté à la pandémie."

Enfin, le New York Times rapporte l'histoire d'un ex-employé d'un atelier automobile de Géorgie payé avec un tas de monnaie, au sens littéral du terme. Son ancien patron s'est vengé, selon lui, de sa démission et de son insistance à demander l'argent qui lui était dû.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine