Le bras de fer historique entre Tran To Nga et l'industrie agrochimique américaine

Demain à la une
Demain à la une © France24

Le procès dit de "l'agent orange" oppose une femme de 79 ans, Tran To Nga, à 14 géants de l'industrie agrochimique, accusés d'avoir fourni un herbicide toxique extrêmement puissant à l'armée américaine pendant la guerre du Vietnam. Alors âgé de 20 ans pendant le conflit, la Franco-Vietnamienne affirme avoir été exposée à cet "agent orange", épandu par dizaines de millions de litres par l'armée américaine entre 1962 et 1971 pour empêcher la progression de la guérilla communiste, et responsable, selon elle, des pathologies "caractéristiques" dont elle souffre.