Réfugiés syriens : au Liban, le camp “des veuves et des orphelins”

EXPRESS ORIENT
EXPRESS ORIENT © France 24

En Syrie, les enfants nés en 2011 n'auront connu que la guerre. En dix ans, l'interminable conflit qui ravage ce pays a fait des milliers de morts et des millions de réfugiés. Le Liban en a accueilli un million et demi, soit 20% de sa population. À Ersal, au nord du Liban, près de la frontière syrienne, nos envoyés spéciaux James André et Mayssa Awad ont pu visiter un camp un peu particulier.

Publicité

La frontière syro-jordanienne est une zone qui a également connu un afflux de réfugiés syriens ayant fui la guerre. Certains ont réussi à reconstruire une vie dans les villages jordaniens alentours, en se mélangeant à la population. D'autres se sont installés dans le gigantesque camp de réfugiés de Zaatari. Mais la région est un désert, et le manque d'eau est devenu un véritable problème pour les Syriens, comme pour les populations locales. Reportage de nos envoyés spéciaux Achraf Abid, Karim Hakiki et Clovis Casali.

Enfin, on reste en Jordanie, avec ce scandale : sept patients atteints du Covid-19 sont morts dans un hôpital de la capitale, Amman, à cause d'une panne d'oxygène. Le ministre de la Santé a été contraint de démissionner. Ceci alors que la situation sanitaire dans le pays est critique, avec de nouveaux records de contamination.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine