Focus

Irak : le trafic d'antiquités en forte hausse pendant la pandémie

Sur des sites irakiens délaissés par les touristes et les archéologues pour cause de Covid-19, les pillages d'antiquités se sont intensifiés.
Sur des sites irakiens délaissés par les touristes et les archéologues pour cause de Covid-19, les pillages d'antiquités se sont intensifiés. © France 24

En Irak, les activités de pillages sont reparties à la hausse depuis le début de la pandémie. Les quelques touristes ont délaissé les sites, au même titre que les archéologues étrangers. Résultat : beaucoup de ces zones se retrouvent désormais sans surveillance, à la merci des pilleurs. Notre correspondante en Irak Lucile Wassermann est allée à la rencontre des acteurs qui luttent contre ce vandalisme.