En Russie, l'intimidation et la répression des opposants s'accentuent

FOCUS
FOCUS © France 24

En Russie, les députés ont ouvert la voie mardi à l'exclusion des partisans d'Alexeï Navalny des législatives. Du côté des tribunaux, le procès visant à qualifier d'"extrémistes" les organisations de l'opposant à Vladimir Poutine a été renvoyé au 9 juin. Un statut qui, s'il était adopté, pourrait valoir six ans de prison à leurs membres et dix ans à ceux qui les dirigent. Pour les partisans de Navalny, la décision ne fait d'ores et déjà aucun doute dans un pays où les décisions judiciaires ne sont quasiment jamais favorables à l'opposition, qui se trouve sous une pression extrajudiciaire croissante.

Publicité

Un reportage d'Elena Volochine, Niguina Beroeva, Pavel Sergueev et Ilya Drobyshevsky (France 24)

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Emportez l'actualité internationale partout avec vous ! Téléchargez l'application France 24