Ghana : accusées de sorcellerie, plusieurs centaines de femmes vivent recluses dans des camps

FOCUS
FOCUS © France 24

Le Ghana est l'un des derniers pays au monde où existent des "camps de sorcières" : cinq sont disséminés sur le territoire et abritent environ 300 femmes. Elles sont particulièrement visées par les accusations de sorcellerie qui les obligent à s'exclure de la société, en vivant souvent dans des conditions misérables. Certains recourent à cette stigmatisation pour éviter de rembourser une dette ou éloigner une épouse. Des ONG tentent d'obtenir leur réintégration dans leurs villages d'origine.

Publicité

Une émission préparée par Jennie Shin.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine