Ici l'Europe

Une PAC plus soucieuse du bien-être animal ?

ICI L'EUROPE
ICI L'EUROPE © France 24

Adieu veau, vache, cochon, couvée... Avec la crise du Covid-19, la plus grand-messe agricole de France, le fameux Salon de l'agriculture et ses 700 000 visiteurs, a été annulée. L'édition 2021 devait se tenir du 27 février au 7 mars. Malgré tout, l'équipe d'Ici l'Europe a choisi de  vous proposer une émission entièrement consacrée à l'Europe de l'agriculture. 

Publicité

Le Commissaire européen à l'Agriculture, Janusz Wojciechowski, est invité de l'émission. Il évoque le défi que représente la pandémie du Covid-19 pour les agriculteurs. Si les fermiers ont réussi à produire suffisamment de nourriture pour les consommateurs  européens et même pour l’exportation, "il y a eu de gros problèmes de distribution à cause des blocages aux frontières. Les leçons de la crise, c’est que nous ne pouvons pas toujours compter sur une sécurité alimentaire basée sur l’importation de marchandises".

Il insiste sur l'importance du soutien financier  à l'agriculture : "Huit milliards d’euros sur deux ans transférés du grand plan de relance européen, ça n’est pas assez, mais nous devons soutenir nos fermiers en utilisant tous les autres fonds européens à disposition".

Il détaille aussi les nouveaux standards environnementaux de la PAC :  grâce aux "écorégimes" : une part des paiements agricoles directs seront dédiés a des fermiers qui, sur la base du volontariat, passeront a de  meilleures pratiques environnementales. "Notre idée n’est pas de forcer les fermiers à changer, mais de leur proposer un intérêt financier à être plus respectueux de l’environnement".

Enfin selon lui, la réforme de la PAC sera plus respectueuse du bien être animal, avec plus d’espace pour les animaux, l'accès en libre-service à la nourriture. Il annonce aussi la mise  en place d'un système d’étiquetage de standard de qualité de bien-être animal  pour éclairer le consommateur.

Changements des mentalités et manque de moyens pour les filières

Les équipes de France 24 sont parties enquêter aux quatre coins de la France, à la rencontre d'éleveurs, chercheurs, militants, qui attendent tous beaucoup de l'Europe en matière de bien-être animal.

Alors que les mentalités et les pratiques individuelles changent sous la pression d’une crise sanitaire et économique inédites, la question du bien être animal s’invite de plus en plus dans le débat politique et le débat européen.

En France, la cause animale est considérée comme importante par 9 Français sur 10 et la consommation de viande est à la baisse (59 % estiment avoir diminué) : les habitudes alimentaires ont été impactées par la pandémie, l’élevage local et bio connaissant un regain d’intérêt, mais qui n’est peut-être pas durable.

A l’heure où l’Europe entend rénover son agriculture via le Pacte vert et la nouvelle PAC, à quoi ressemblerait une agriculture du futur soucieuse à la fois du bien-être animal et de l’agriculteur ? Faut-il un label une norme européenne "bien-être animal/Animal Welfare" ? Bien-être animal et élevage sont-ils compatibles, et à quelle condition ? Comment concilier qualité, norme et indépendance économique ?

Une émission présentée par Caroline de Camaret, avec un grand reportage de Xavier Chemisseur et les images de Stéphane Bodenne, Céline Schmitt et Johan Bodin.

 

Co-financé par le programme IMCAP de l’Union européenne

Le contenu de la présente publication reflète uniquement la position de l'auteur et relève de sa seule responsabilité. La Commission européenne n’assume aucune responsabilité quant à l’usage qui pourrait être fait des informations qu’elle contient.

 

 

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine