Fiat et Peugeot fusionnent pour créer un géant de l'automobile, Stellantis

Carlos Tavares, patron de PSA, va prendre la direction opérationnelle du nouvel ensemble, baptisé Stellantis.
Carlos Tavares, patron de PSA, va prendre la direction opérationnelle du nouvel ensemble, baptisé Stellantis. © DR

Les actionnaires de PSA et FCA se prononcent ce lundi sur la fusion entre les deux groupes automobiles. Il s'agit de la dernière étape avant la création du numéro quatre mondial de l'automobile, qui sera baptisé Stellantis. 

Publicité

Le grand jour pour PSA et Fiat-Chrysler est arrivé : les actionnaires des deux groupes se réunissent par visioconférence ce lundi pour franchir la dernière étape nécessaire à leur mariage. En principe, ils devraient approuver cette fusion entre égaux, à 50-50, qui fera du nouveau groupe, baptisé Stellantis, le numéro 4 mondial de l'automobile, derrière Volkswagen, Toyota et l'alliance Renault Nissan-Mitsubishi.

Ce rapprochement n'allait pas de soi.  Le groupe italo-américain s'était d'abord tourné vers l'alliance Renault Nissan-Mitsubishi, en mai 2019. Mais Carlos Tavares, le patron de PSA, a très habilement profité des tensions au sein du groupe franco-japonais pour relancer les discussions, et le projet de fusion a été officialisé à l’automne 2019. Carlos Tavares prendra la direction opérationnelle du nouvel ensemble. 

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine