Cyberattaque aux États-Unis : l'oléoduc Colonial a entièrement redémarré

Le plus gros oléoduc des États-Unis a été paralysé pendant près d'une semaine après une attaque informatique.
Le plus gros oléoduc des États-Unis a été paralysé pendant près d'une semaine après une attaque informatique. © DR

Pour sortir de la paralysie, Colonial aurait accepté de payer une rançon de 75 bitcoins aux pirates ayant attaqué son système informatique, soit l'équivalent de 5 millions de dollars au cours actuel de la crypto-monnaie. Il s'agit là de la somme la plus importante déboursée après une cyberattaque de cette nature, selon le député américain John Katko. Elle doit sonner comme un appel à se réveiller, estime le secrétaire d'État aux Transports, Pete Buttigieg, afin de mieux se protéger contre ce qui constitue, selon le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, la menace la plus importante pour l'économie mondiale.