Contrats miniers : la RD Congo pourrait perdre près de 4 milliards de dollars pour corruption

Une mine en RD Congo.
Une mine en RD Congo. © AFP

La République démocratique du Congo pourrait perdre jusqu'à 3,7 milliards de dollars en raison de contrats miniers et pétroliers signés avec l'homme d'affaires israélien Dan Gertler. C'est ce que dénonce le nouveau rapport du collectif anti-corruption "Le Congo n'est pas à vendre". Ami de l'ancien président Joseph Kabila et placé sous sanctions américaines depuis 2017, Dan Gertler est accusé d'avoir tiré profit de ses relations étroites avec le pouvoir congolais pour obtenir des concessions minières à prix cassés. Les explications de Clément Bonnerot.

Publicité

Également au menu de ce Journal de l'Afrique :

C'était il y a 61 ans. La France effectuait sa première explosion nucléaire dans la région de Reggane, dans le désert algérien. L'opération "Gerboise bleue" allait hisser la France à la 4e place au classement des puissances nucléaires. Mais les conséquences sur la population, les militaires français ont participé à l'opération et sur l'environnement sont énormes. Les victimes algériennes peinent encore à obtenir réparation de la part de l'État français. Nos équipes sont allées à la rencontre des victimes de part et d'autres. Explications de Karim Yahiaoui.

La Guinée se dote d'une loi pour protéger les personnes atteintes d'albinisme. Une première mondiale. Le texte voté début avril par les députés prévoit notamment de lourdes peines pour les acteurs de crimes rituels ou d'enlèvement à leur endroit. En Guinée, comme sur le reste du continent, cette communauté est victime de nombreux abus. La principale est sans doute l'exploitation à des fins de mendicité qui touche particulièrement les enfants albinos. France 24 est allée à la rencontre d'une femme qui tente de changer les mentalités depuis une dizaine d'années. Un portrait signé Sarah Sakho et Malick Diakité.

Ce jeudi, de nombreux musulmans à travers le monde célébreront la fête de l'Aïd-el-Fitr, ou korité, qui marque la fin du mois de jeûne du ramadan. Les Sénégalais notamment se préparent activement. C'est l'effervescence dans les rues, les marchés et centre commerciaux de Dakar. L'Aïd est l'une des fêtes les plus importantes dans le pays qui compte qui 95% de musulmans. Correspondance à Dakar d’Elimane Ndao.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Emportez l'actualité internationale partout avec vous ! Téléchargez l'application France 24