Crise politique au Mali : les dirigeants arrêtés seront libérés "de façon graduelle"

Mali: les dirigeants arrêtés seront libérés "de façon graduelle"
Mali: les dirigeants arrêtés seront libérés "de façon graduelle" © AFP

Le président et le Premier ministre de transition maliens ont démissionné après leur arrestation lundi par les militaires. Ils seront libérés de "façon graduelle", a déclaré mercredi un conseiller du colonel Assimi Goïta, à l'origine de leur arrestation. Les détails dans cette édition.

Publicité

Également au sommaire de cette édition :

Au Burundi, au moins deux personnes ont été tuées et plusieurs blessées mardi soir au cours d'une série d'attaques quasi simultanées qui ont visé des sites fréquentés de Bujumbura.

En Guinée, l'imam Nanfo Ismael Diaby a été condamné à 12 mois de prison dont six mois ferme. Les autorités lui reprochent d'avoir dirigé la prière en malinké et non en arabe.

Le président français Emmanuel Macron est attendu jeudi au Rwanda avec l'ambition de normaliser enfin des relations bilatérales empoisonnées depuis plus d'un quart de siècle par le rôle joué par la France dans le génocide des Tutsi de 1994. Reportage à Kigali dans ce journal. 

Enfin, Vincent Robin-Gazsity passionné par l’Asie en général et la Chine en particulier, auteur d'une thèse sur les relations entre la Chine et le Gabon, nous parle de son ouvrage "Un Français en Chinafrique".

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Emportez l'actualité internationale partout avec vous ! Téléchargez l'application France 24