L'Entretien

Riad Salamé, gouverneur de la Banque du Liban : "Je suis pris comme un bouc émissaire"

L'Entretien de France 24 - Riad Salamé.
L'Entretien de France 24 - Riad Salamé. © France 24

Riad Salamé, gouverneur de la Banque du Liban, a déploré sur France 24 une situation "difficile" pour son pays. 

Publicité

Dans une interview exclusive à France 24, le gouverneur de la Banque du Liban affirme que la crise peut empirer si un gouvernement n’est pas rapidement formé et si des réformes ne sont pas engagées au plus vite.

Riad Salamé annonce que la Banque du Liban est disposée à fournir toutes les informations nécessaires à l’audit exigé par la communauté internationale. Il nie être à l’origine d’une "pyramide de Ponzi", comme l’a décrit Emmanuel Macron, soulignant que la Banque centrale a au contraire soutenu une économie libanaise au bord du gouffre.

Le gouverneur de la Banque du Liban dit avoir proposé, dès le début de la crise, un contrôle des capitaux, mais qui fut refusé. Il admet qu’un milliard de dollars a été envoyé par des Libanais à l’étranger alors que ses concitoyens ne peuvent retirer que des sommes limitées. Riad Salamé explique qu'il faut s'entendre avec le Fonds monétaire international (FMI) et que le taux de change sera flottant mais qu'il y aura des interventions pour éviter les excès.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine