Constant Omari, président par intérim de la CAF : "Jusqu'ici, le CHAN se passe très bien"

L'ENTRETIEN DE FRANCE 24 - Constant Omari
L'ENTRETIEN DE FRANCE 24 - Constant Omari © France 24

Le président par intérim de la Confédération africaine de football (CAF), Constant Omari, s'est entretenu avec France 24 depuis Douala, au Cameroun, où se déroule le CHAN-2020*. Interrogé sur la pertinence d'organiser la compétition dans un contexte de reprise épidémique du Covid-19 en Afrique et d'augmenter le nombre de spectateurs, le Congolais répond que "le CHAN devrait être organisé".

Publicité

"Pour le moment, on n'a pas observé de propagation massive à cause de la compétition. Dieu merc ! Jusqu'ici tout se passe très bien", dit Constant Omari, qui écarte tout impératif financier à accueillir des spectateurs dans les stades. "Les droits d'entrée n'ont pas d'influence prépondérante sur les recettes. Elles proviennent plutôt les droits commerciaux et les droits de retransmission."

>> À lire aussi : le CHAN-2020, un défi pour le Cameroun en pleine pandémie de Covid-19

Par ailleurs, il a déploré le récent rejet par la Fifa de sa candidature aux élections de la CAF du 12 mars 2021, où il visait un siège au Conseil de la Fifa. Faisant l'objet d'une enquête formelle en cours par la commission d'éthique de la Fifa, le patron par intérim du football africain s'est dit victime d'une atteinte à "la présomption d'innocence", condamnant un "vice de forme", et assurant qu'il "comptait réagir".

*La Confédération africaine de football a décidé que la compétition continuerait à s'appeler TOTAL Championnat d'Afrique des nations Cameroun 2020, malgré le fait que le tournoi ait été reporté à 2021 à cause du Covid-19.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine