L'Entretien

Claude Joseph, ministre haïtien des Affaires étrangères : "Le président n'est pas un dictateur"

L'ENTRETIEN
L'ENTRETIEN © FRANCE 24
14 mn

Claude Joseph, ministre des Affaires étrangères d'Haïti était l'invité de France 24. Il s'est exprimé à propos des inquiétudes des États-Unis et de la communauté internationale sur la situation politique dans son pays.

Publicité

Le ministre haïtien des Affaires étrangères, Claude Joseph, affirme que le calme est revenu et la situation "sous contrôle" en Haïti après les incidents de ces derniers jours. Il estime que la remise en cause de la durée du mandat du président Jovenel Moïse par l'opposition est une manœuvre politique.

Claude Joseph dénonce une tentative de coup d'État, et même d'assassinat, contre le chef de l'État. Il accuse un juge de la Cour de cassation d'être derrière cette tentative, ajoutant que des preuves solides existent sur son implication et font l'objet d'une enquête judiciaire. C'est en raison de ces soupçons graves, selon lui, que ce juge ainsi que deux autres magistrats de la Cour, font l'objet d'un décret présidentiel les mettant à la retraire.

Le ministre des Affaires étrangères haïtien rejette d'ailleurs les craintes exprimées par les États-Unis et les Nations unies sur la légalité de ce décret, expliquant que la gravité des faits justifiait la décision. Il nie toute dérive dictatoriale du président Jovenel et toute intention de sa part de modifier la constitution pour pouvoir se présenter à nouveau. Selon Claude Joseph, l'expression de la volonté populaire se fait à travers les urnes et non à travers la violence.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine