Tran To Nga, victime de "l'agent orange" : "J’ai la conviction que ce que je fais est juste"

L'ENTRETIEN
L'ENTRETIEN © France 24

France 24 reçoit Tran To Nga, victime franco-vietnamienne de "l’agent orange". Pendant la guerre du Vietnam, entre 1961 et 1971, l’armée américaine a déversé 80 millions de litres de cet herbicide ultra-toxique sur les forêts et les champs vietnamiens pour tenter d’empêcher la progression de la guérilla communiste, faisant des millions de victimes, dont Tran To Nga. Aujourd’hui âgée de 79 ans, elle a porté plainte contre les quatorze firmes d'agrochimie ayant fourni l’armée américaine en agent orange, mais la justice française vient de se déclarer incompétente pour juger sa plainte.

Publicité

Sur France 24, Tran To Nga se dit "déçue" par cette décision et "en colère". Elle a décidé de faire appel, fidèle à sa devise : "Courage, espoir, patience".

Elle explique "comprendre pourquoi" les avocats de la partie adverse "défendent si farouchement" les quatorze géants de l'agrochimie : si sa plainte obtenait gain de cause en justice, cela vaudrait reconnaissance du "crime de la guerre chimique" au Vietnam, et empêcherait ces richissimes multinationales de tirer profit "de la souffrance et des malheurs du monde entier".

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Emportez l'actualité internationale partout avec vous ! Téléchargez l'application France 24