Nana Akufo-Addo, président du Ghana : "Une transition de 12 mois serait acceptable" au Mali

Nana Akufo-Addo, président du Ghana.
Nana Akufo-Addo, président du Ghana. © France 24

Dans un entretien accordé à France 24 lors du sommet UE-Union africaine à Bruxelles, le président du Ghana estime que le retrait des troupes françaises du Mali aboutira à de "nouveaux arrangements" dans la lutte régionale contre le terrorisme. Nana Akufo-Addo, qui est également le président en exercice de la Cédéao, exige le départ des "mercenaires étrangers" de la région et précise que des négociations sont en cours avec la junte malienne sur un calendrier électoral. Pour lui, la proposition de la junte d'une transition de quatre ans est "clairement inacceptable". Nana Akufo-Addo estime en revanche qu'"une période de transition de 12 mois représenterait un cadre acceptable", tout en soulignant qu'il ne s'agit pas là de la position officielle de la Cédéao.